Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Deux musulmans attaqués à l’acide à Londres dénoncent l'islamophobie

Rédigé par | Vendredi 30 Juin 2017



Deux musulmans attaqués à l’acide à Londres dénoncent l'islamophobie
Deux Britanniques, une femme et un homme, ont été sauvagement attaqués à Londres le matin du 21 juin à l’acide alors qu’ils étaient à bord d’une voiture. Jameel Mukhtar et sa cousine Resham Khan, qui fêtait ses 21 ans peu après son retour d’une année d’échange universitaire à Chypre, ont été brûlés et défigurés.

« C'est certainement un crime de haine. Je crois que (cet acte) a quelque chose à voir avec l'islamophobie. (…) Je ne sais pas si des gens agissent en représailles. Nous sommes des gens innocents. Nous ne l'avons pas mérité », raconte Jameel Mukhtar, 37 ans, à Channel 4 vendredi 30 juin, après un temps passé dans le coma artificiel.

Alors que la voiture était arrêtée à un feu rouge, « j'ai ouvert la fenêtre en me demandant ce qu'il (l'agresseur) voulait parce que j’ai trouvé un peu étrange qu'il ait frappé à ma fenêtre et il a juste jeté ce liquide clair sur nous que je pensais être de l'eau », témoigne-t-il avec émotion.

Il a pensé que c’était une blague. « Jusqu'à ce que ma cousine commence à crier. Je la regardais brûler. Puis, j’ai brûlé et le gars s'est enfuit. » Des passants, en les voyant crier, ont réagi en leur jetant des seaux d’eau. Les deux victimes ont toutefois été grièvement blessées au visage et au corps.


John Tomlin.
John Tomlin.
L’assaillant présumé, que Jameel Mukhtar déclare n’avoir jamais vu de sa vie jusqu’au jour de l’attaque, est John Tomlin. L’homme de 24 ans n’a pas encore été arrêté et est activement recherché dans cette affaire.

Les vies de Jameel Mukhtar et Resham Khan sont changées à jamais. Les attaques à l’acide ont explosé en Grande-Bretagne.

En six ans, depuis 2011, plus de 1 500 agressions à l’acide sulfurique, libre de vente et souvent perpétrés entre gangs rivaux, ont été répertoriés rien qu’à Londres. 454 attaques à l'acide ont été recensés en 2016 selon la police londonienne.

Mise à jour mardi 11 juillet : John Tomlin, longtemps introuvable, s'est rendu à la police dimanche 9 juillet. Il a été inculpé mardi pour avoir intentionnellement jeté de l'acide sur les deux Londoniens musulmans et a été placé en détention préventive.

Lire aussi :
Attentat à Finsbury Park : les musulmans exhortent les autorités britanniques à combattre l'islamophobie


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur



Loading