Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Déporter les musulmans de France : Eric Zemmour en procès

Rédigé par La Rédaction | Mardi 27 Octobre 2015



Déporter les musulmans de France : Eric Zemmour en procès
A l’idée de déporter les musulmans de France, Eric Zemmour est déporté vers la justice. Ses propos tenus au quotidien italien Corriere della Dera en octobre 2014 avait provoqué un tollé à la source de son éviction de i>Télé en décembre de la même année.

Un an après, le chroniqueur sur RTL va devoir s’expliquer aux juges pour ses propos, qui seront jugés le 6 novembre à la 17e Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris.*

« La banalisation de propos haineux a souvent, et l'Histoire le prouve, précédé les pires dérives et mis en péril la démocratie. La liberté d'expression, si précieuse, ne peut servir de prétexte à la stigmatisation et la marginalisation de citoyens français de confession musulmane, qui n'aspirent qu'à vivre sereinement et en paix », a fait savoir le Comité 15 mars et Libertés qui est de ceux qui ont porté plainte contre Eric Zemmour avec Les Indivisibles.

« Aussi, nous appelons tous les acteurs, citoyens épris de justice, de paix sociale et de liberté à se mobiliser contre l’islamophobie, la stigmatisation, et la haine », indique l’association.

Fin septembre, l'éditorialiste avait été relaxé pour ses propos sur « les bandes ». Le parquet de Paris avait fait appel du verdict.

*Mise à jour vendredi 6 décembre : Le parquet de Paris a requis une peine de 10 000 euros d'amende contre le polémiste Eric Zemmour. Le verdict est attendu pour le 17 décembre.

Lire aussi :
Incitation à la haine raciale : Eric Zemmour relaxé
Incitation à la haine : Eric Zemmour et RTL en procès
Après Paris Première, RTL maintient sa collaboration avec Zemmour
Islamophobie : Eric Zemmour viré de la chaîne iTélé
Déporter les musulmans de France, Eric Zemmour ne s'y oppose pas
Eric Zemmour, « un prêcheur de haine » pour le CFCM
Islamophobie : le Coran à la source du cas Nemmouche pour Zemmour (vidéo)
Pour Akhenaton (IAM), Zemmour est « monté sur le cheval du fascisme »
Affaire Zemmour : « La stigmatisation d'une communauté ne saurait être une opinion, c'est un délit »




Loading