Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

« Dégage, sale Arabe » (vidéo)

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 26 Novembre 2009



L’histoire d’Anyss Arbib, 21 ans, fait la une des journaux, dont Libération qui a médiatisé l’affaire. Alors qu’il fêtait, à Paris, la qualification historique de l’Algérie au Mondial 2010 de football, le jeune étudiant de Sciences Po, d’origine marocaine, a accusé, mardi 24 novembre, les forces de l’ordre de bavure policière à caractère racial. Gazé à deux reprises de gel lacrymogène, Anyss affirme avoir été injurié et traité de « sale Arabe ».

Pourtant, tout a bien commencé. Mais voyant la situation dégénérer aux Champs-Élysées, Anyss décide avec un ami de rentrer à Bondy, où il vit. Avant de s’y rendre, ils stationnent aux abords de la Porte Maillot pour attendre un autre ami. Très vite, « des hommes descendent et commencent à donner des coups de matraque à toute personne en dehors de sa voiture. (…) Ils instaurent un climat de terreur », raconte-t-il. Celui-ci revient sur ces violences au cours d’une interview des élèves de Sciences Po, dont voici la vidéo :



Le syndicat Alliance police nationale souhaite « une enquête approfondie », tout comme Fadela Amara, secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la ville. Le débat sur les discriminations est relancé.





Loading