Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Culture & Médias

De Dakar à Paris, Abdou Diallo en champion de la CAN : « Vous avez deux cultures, pas moins, servez-vous en ! »

Rédigé par | Lundi 14 Février 2022 à 11:00

           

Tout juste auréolé d’un titre de champion d’Afrique, l'international sénégalais Abdou Diallo a rendu visite aux jeunes du 18e arrondissement de Paris, connu pour sa forte diaspora africaine.



De Dakar à Paris, Abdou Diallo en champion de la CAN : « Vous avez deux cultures, pas moins, servez-vous en ! »
Cinq jours avant, ils exultaient en même temps, eux devant leur télévision ou devant un écran géant, lui sur la pelouse du Stade Olembe de Yaoundé, au Cameroun. Les habitants du 18e arrondissement parisien ont accueilli, vendredi 11 février, le néo champion d’Afrique, Abdou-Lakhad Diallo, dans le gymnase Madeleine Rebérioux. Le footballeur du Paris Saint-Germain, tout juste revenu de sa campagne victorieuse, a tenu à remercier ses fans.

L’instigateur de cette opération est Youssouf Fofana, fondateur de la marque de mode d'inspiration africaine Maison Château Rouge. « C’est par l’entremise de Hassan Thiam, un militant associatif et entrepreneur qui travaille en étroite collaboration avec Abdou Diallo. Il m’a fait savoir qu’il voulait me rencontrer car il appréciait mon travail. De retour de la Coupe d’Afrique, la première chose qu’il voulait faire après s’être entraîné, c'était de venir nous voir dans les locaux de Maison Château Rouge », explique l’entrepreneur.

Engagé dans le 18e arrondissement, Youssouf Fofana a accompagné l’organisation de la CAN des quartiers à la Goutte d’Or en équipant les différentes équipes. « Nous, on s’est dit que c’était important qu’on partage cela avec d’autres et qu’il ait un moment de communion avec le 18e. Durant la finale, tout le monde a soutenu le Sénégal, même ceux qui ne sont pas Sénégalais. Il y a eu tout un engouement et de la ferveur pendant la compétition, surtout pour Abdou Diallo qui a montré, par ses valeurs, une image du football qu’on aime voir et qui nous fait du bien », ajoute-t-il.

La fierté de la double culture mise en avant

Après une visite de la boutique Maison Château Rouge, le défenseur du PSG s’est donc dirigé vers le gymnase où l’attendait une centaine d’adolescents et des représentants de la mairie. Très disciplinés malgré l’excitation, les collégiens ont sagement attendu en tribune pendant qu’Abdou Diallo prenait des photos avec les officiels. Puis il a eu droit un bain de foule auprès des jeunes qui tendaient tantôt un bout de papier pour obtenir un autographe, tantôt leur téléphone pour un selfie.

L’international sénégalais s’est ensuite écarté pour prendre la parole. « Honnêtement, au début, je ne réalisais pas ce qu’on faisait. Au moment où j’ai réalisé, j’ai pleuré. Eh, arrêtez de faire les mecs, je sais que vous aussi vous avez pleuré devant la télé ! (rires) On assume c’est bon », déclare le footballeur, la voix gorgée d’émotion. « Être binational, ou plutôt avoir une double-culture - je préfère ce mot là - c’est spécial. Parfois c’est compliqué quand on est jeune mais sachez que c’est une force, c’est un plus. Vous avez deux cultures, pas moins, servez-vous-en ! C’est la plus grande des richesses. Sachez que vous pouvez être important pour vos deux pays. Et c’est ce qu’il y a de plus beau », assure-t-il.

Mams Yaffa, l’adjoint au maire chargé des Sports, a ensuite pris la parole : « Le 18e a vibré en huitièmes, en quarts, en demies et en finale. Le 18e, c’est l’Afrique à Paris tout simplement. On a une forte communauté originaire du Sénégal, notamment autour de la rue Myrha où vous étiez tout à l’heure. On a la chance, pour la plupart d’avoir, cette double culture. C’est important d’en parler. C’est quelque chose qui fait qu’on a une double arme pour affronter la vie. Le Sénégal et toutes les nations africaines sont les bienvenues à Paris. »

Abdou Diallo a conclu sa visite en déclarant son espoir pour la suite de qualifier le Sénégal pour la Coupe du monde 2022 au Qatar et remporter la Ligue des champions avec le PSG. Prochaine étape donc, le barrage éliminatoire pour la Coupe du monde face aux Pharaons d'Egypte, ceux-là même face à qui les Lions de la Téranga ont remporté leur premier titre de la CAN. Le choc est attendu !

Lire aussi :
CAN 2022 : une prière interreligieuse au Cameroun avant la messe du football africain
Avec la CAN des quartiers, une jeunesse française aux origines multiples rassemblée autour du foot