Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Sur le vif

Covid-19 aux Etats-Unis : les musulmans dénoncent les propos « insultants » de Trump autour du Ramadan

Rédigé par Benjamin Andria | Lundi 20 Avril 2020 à 16:03

           


Covid-19 aux Etats-Unis : les musulmans dénoncent les propos « insultants » de Trump autour du Ramadan
Pour tout savoir sur le mois du Ramadan et l'actualité du fait musulman, téléchargez notre application en un clic et recevez nos notifications.

Donald Trump ne manque jamais une occasion d’attaquer les musulmans. Lors d’une conférence de presse quotidienne dédiée à la lutte contre le Covid-19 samedi 18 avril, le président américain a insinué que, face aux mesures de confinement décrétée dans plusieurs Etats pour lutter contre l’épidémie, les musulmans bénéficieraient d’un traitement plus favorable pendant le mois du Ramadan que les chrétiens durant Pâques, dénonçant ses adversaires politiques, les Démocrates, dans un supposé deux poids, deux mesures « injuste » envers les chrétiens.

Des propos « insultants »

Donald Trump a tenu ces propos après qu'une journaliste l'ait interrogé sur son retweet d'un post écrit par un confrère américain, Paul Sperry : « Voyons si les autorités appliqueront les mesures de distanciation sociale pour les mosquées pendant le Ramadan comme elles l'ont fait pour Pâques. »

« Il pourrait y avoir une différence. Nous verrons bien ce qui va se passer. Parce que j'ai vu une grande disparité dans ce pays », a-t-il répondu. « Je ne sais pas ce qui s’est passé dans ce pays mais il semble que la religion chrétienne est traitée différemment par rapport à avant et je pense qu’elle est traitée injustement », a-t-il ajouté.

Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a condamné, dimanche 19 avril, les propos « sans preuve » tenus par le président américain, de nature à alimenter « un fantasme islamophobe ». « La tentative sectaire du président Trump d'utiliser les Américains musulmans comme un jeu politique juste avant le mois béni du Ramadan est aussi source de divisions qu’elle est insultante », a déploré le directeur exécutif du CAIR, Nihad Awad.

Donald Trump appelé à se concentrer dans la lutte conte le Covid-19

« Les mosquées à travers notre pays ont déjà annoncé leur intention de rester fermées jusqu’à nouvel ordre parce que la communauté musulmane américaine, contrairement au président Trump, reconnaît la menace persistante du coronavirus », a-t-il signifié.

« Au lieu d'attiser les flammes du sectarisme pour distraire le public de ses propres échecs, le président devrait se concentrer sur la lutte contre la propagation continue du coronavirus », a ajouté le directeur de l’une des grandes organisations musulmanes aux Etats-Unis.

Donald Trump, qui a récemment appelé à défier les autorités des Etats ayant instauré les mesures de confinement, est vertement critiqué outre-Atlantique pour sa gestion calamiteuse de la crise sanitaire. Le bilan officiel fait état de plus de 40 000 décès liés au Covid-19 aux Etats-Unis.

Lire aussi :
Etats-Unis : face au coronavirus, les organisations musulmanes mobilisées pour aider les familles démunies