Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Sur le vif

Conférence africaine contre la grippe aviaire

| Lundi 20 Mars 2006 à 18:21

           


C'est à Libreville (Gabon) que se sont réunis les représentants de 46 pays africains et d'agences spécialisées de l'Onu pour discuter des moyens de contrer la propagation la grippe aviaire sur le continent africain.
L'Egypte, l'un des quatre premiers pays africains à être touché par la grippe aviaire, a annoncé ce week-end qu'une femme avait succombé au virus H5N1, qui s'est manifesté également au Nigeria et dans deux pays voisins, le Niger et le Cameroun.
Les experts craignent que l'épidémie fasse de nombreuses autres victimes sur le continent africain, un continent sous-équipé dans les domaines médical, vétérinaire et pharmaceutique et les habitants vivent souvent au contact des volailles.
"La menace de la grippe aviaire pour la santé humaine doit être prise en compte dans les pays africains par l'attribution de moyens financiers pour renforcer leur capacité épidémiologique", a estimé Mike Ryan, directeur du département d'alerte et de réponse aux épidémies et pandémies à l'OMS.
Deux réunions sur le sujet se sont déjà tenues en Afrique, en janvier à Brazzaville et en février à Dakar, qui avaient conclu à la nécessité d'augmenter l'aide aux pays pauvres du continent pour tenter de contenir l'épidémie.