Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Cachan: les anciens occupants régularisés

| Vendredi 6 Avril 2007



Les anciens occupants du gymnase Belle-Image de Cachan (Val-de-Marne), qui étaient en situation irrégulière, ont été régularisés dans leur très grande majorité tandis que les relogements se poursuivent, près de six mois après l'évacuation du gymnase en octobre 2006.

230 régularisations, sur les 239 dossiers examinés, ont été effectuées selon le ministère de l'Intérieur. Neuf ont été refusées en raison de "situations juridiques nouées", a-t-on ajouté de même source. "On arrive à la fin du processus", souligne SOS Racisme car "il ne reste plus beaucoup de personnes en situation irrégulière".

Le processus de régularisation avait débuté en décembre 2006.

Les personnes régularisées ont reçu un récépissé de demande de carte de séjour valable trois mois avant le retrait d'un titre de séjour d'un an. Elles ont signé un contrat d'accueil et d'intégration, comme le veut la loi du 24 juillet 2006, et elle devront "montrer leur volonté de s'intégrer" au terme de leur titre de séjour, selon le ministère de l'Intérieur. "La lutte a porté ses fruits. Maintenant, notre priorité est de trouver du travail", explique Fidèle Nitiéma, un délégué des ex-squatteurs, qui a été régularisé.

Le ministère a précisé à l'AFP que 201 personnes en situation régulière, soit 79 familles, ont été relogées dans le parc social par le Groupement d'intérêt public (GIP) Habitat. 230 attendent d'être relogées.




Loading