Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bobigny : vers la fin de l'exclusion des mères voilées dans les écoles

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 15 Novembre 2013



Une cinquantaine de personnes, parmi lesquelles des mères de famille voilées, des membres de l’association Mamans toutes égales et du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) ainsi que des enseignantes, se sont rassemblés devant la direction académique de Bobigny en Seine-Saint-Denis, mercredi 13 novembre dans l’après-midi.

Au même moment, des mères du Collectif Sorties Scolaires Avec Nous accompagnées de la députée communiste Marie-Georges Buffet rencontraient le directeur académique. Elles lui demandaient de pouvoir accompagner les élèves lors de sorties scolaires alors que de plus en plus d’écoles, suivant la circulaire Chatel du 27 mars 2012 , leur refusent ce droit au motif qu’elles portent le voile.

Une issue favorable semble avoir été trouvée lors de la réunion groupée avec le directeur académique. Cela s’est « très bien passée », nous indique ainsi Ferouz Benamar, l’une des six mamans du collectif qui a pu rencontrer le directeur académique. Ce dernier a « été attentif et à l’écoute », selon elle. « Il nous a précisé qu’il n’y avait pas d’inconvénients pour lui que des mamans portent le voile lors de sorties scolaires du moment qu’elles sont aptes à participer à ces sorties », rapporte Mme Benamar.

Le directeur académique leur a même assuré que la situation serait arrangée dans une semaine, « le temps qu’il réunisse tous les directeurs » d’établissements de son académie pour leur enjoindre d’accepter que les mamans voilées puissent être des accompagnatrices scolaires. Ces consignes données, elles ne devraient plus subir une telle discrimination. Cette issue est « positive s'il tient ses promesses », juge Mme Benamar.

Si cette annonce est une « belle victoire » et met fin à une « injustice » pour les mamans voilées dont les enfants sont scolarisés en Seine-Saint-Denis, le Collectif Sorties Scolaires Avec Nous reste mobilisé pour venir en aide aux mères d'autres départements. « D’autres mamans nous demandent des conseils », fait savoir Mme Benamar, selon qui il faut « agir ensemble et intelligemment dans le bons sens » en « tapant aux bonnes portes » par exemple.

Beaucoup trop de femmes sont confrontées à cette discrimination. Le CCIF indique recenser actuellement environ trois à cinq signalements par semaine de mères discriminées.

Lire aussi :
Islamophobie : les mamans voilées discriminées contre-attaquent
Les mères voilées victimes de la charte de la laïcité à l’école
Sorties scolaires : l'interdiction du voile maintenue
Avec Manuel Valls, les mamans voilées restent privées de sorties scolaires
Ismahane Chouder : avec la circulaire de rentrée scolaire 2012, « la discrimination est institutionnalisée »
Rentrée 2012 : le CCIF diffuse ses conseils aux mamans voilées
Une marche pour les mamans voilées discriminées
Stop à l'exclusion des mamans voilées : lettre au ministre de l'Education nationale
La HALDE en faveur des mères voilées accompagnatrices
Mamans Toutes Egales à l'offensive contre la loi anti-nounous voilées