Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bhutto assignée à résidence

| Vendredi 9 Novembre 2007



Vendredi, Benazir Bhutto s'est vue officiellement notifier son assignation à résidence, annonce une porte-parole de l'opposante au général-président Pervez Musharraf qui précise que la police pakistanaise empêche l'ancien Premier ministre de quitter sa maison d'Islamabad.

Cette assignation à résidence survient alors que Benazir Bhutto avait appelé à une manifestation de l'opposition dans la ville de Rawalpindi pour protester contre l'instauration de l'état d'urgence par Musharraf samedi dernier.

Vendredi, quelques heures seulement avant cette manifestation, le Parti du peuple pakistanais (PPP) de Benazir Bhutto a affirmé que 5.000 de ses partisans avaient été arrêtés afin d'empêcher le rassemblement de Rawalpindi.

A Peshawar, dans le nord-ouest du pays, la police fait usage de grenades lacrymogènes pour empêcher les partisans de Benazir Bhutto de quitter la ville pour participer à la manifestation de Rawalpindi.

La police a affirmé qu'elle appliquera à la lettre l'interdiction des réunions publiques prévue par l'état d'urgence instauré par le général-président Pervez Musharraf et empêchera la manifestation de Rawalpindi. Le maire de la ville a souligné disposer d'"informations crédibles" selon lesquelles six ou sept kamikazes se préparaient à commettre un attentat au cours de cette manifestation.





Loading