Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Betancourt souffrirait de paludisme et d’inflammation du foie

| Samedi 5 Avril 2008



Ingrid Betancourt souffre notamment de paludisme, d'une inflammation du foie et de dénutrition, selon un diagnostic établi par un médecin de la guérilla colombienne et révélé vendredi par les chaînes de télévision colombiennes.

Helver Uriel Rodriguez, qui a examiné l'otage franco-colombienne à une date non précisée, a été arrêté il y a deux semaines par les autorités.

Dans un document saisi par la justice, ce médecin dresse la liste des affections dont souffre l'ancienne candidate des verts à l'élection présidentielle, otage depuis plus de six ans dans la jungle colombienne.

Ingrid Betancourt souffre de douleurs aiguës sous les côtes au niveau du foie, d'une inflammation du foie (symptômes probablement dus à l'hépatite), de gastrite chronique, d'une inflammation de l'oesophage, de douleurs d'estomac, de deux types de paludisme dont celui appelé communément le «psalmodium falciparum (malaria cérébrale), de dénutrition et d'une irritation du colon.

Le docteur Camilo Novoa, consulté par l'AFP, a indiqué que ce diagnostic démontre qu'Ingrid Betancourt souffre d'un grave problème de paludisme qui n'a pas été soigné et qui a provoqué une inflammation du foie. Cet état peut entraîner des accidents rénaux, cardiaques et affecter tout le système nerveux central.

Helver Uriel Rodriguez qui a avoué appartenir à la guérilla, a été capturé par la police il y a deux semaines et a dénoncé d'autres médecins travaillant pour les rebelles, selon les médias.





Loading