Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Beaune : des jeunes blessés lors d'une fusillade dénoncent un acte raciste

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 31 Juillet 2018



Beaune : des jeunes blessés lors d'une fusillade dénoncent un acte raciste
Sept jeunes âgés de 16 à 20 ans ont été blessés dans la nuit de dimanche 29 au lundi 30 juillet par des coups de feu dans le quartier Saint-Jacques, à Beaune (Côte-d'Or).

Tout a commencé vers 1h30. Alors qu’une dizaine de jeunes étaient tranquillement assis à jouer à la console, une voiture a déboulé, manquant de peu de les percuter. « Heureusement qu'il y a le banc qui m'a sauvé. Honnêtement, sans ce banc-là, je pense que c'était fini pour moi. La voiture, j'ai vu à leurs regards qu'ils avaient une haine envers nous », raconte sur France 3 Bourgogne un des jeunes présents.

« Le pire, c'était les propos. Comme quoi on était des bougnoules et qu'on n'avait rien à faire dans ce pays et qu'ils allaient revenir calibrés (avec une arme) », poursuit-il. Néanmoins, lui comme ses camarades étaient persuadés qu’il ne s’agissait que d’un acte isolé commis par des individus intoxiqués par l’alcool. Sauf qu’un autre véhicule, différent du premier, revient sur les lieux vers 4h30 du matin avec, à son bord, un conducteur et au moins un passager.

Ce dernier sort un fusil de chasse et tire à quatre reprises, blessant sept jeunes dont un grièvement. Six sont admis à l'hôpital de Beaune tandis que la victime plus sérieusement touchée est transférée au CHU de Dijon. Son pronostic vital n'est néanmoins pas engagé selon le parquet de Dijon.

Les jeunes, qui assurent ne pas connaître les agresseurs, excluent l'idée d'un règlement de compte et parlent d'un acte raciste, perpétré au hasard. Le parquet ne privilégie aucune piste pour le moment.