Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Banlieues: des ordres donnés aux CRS?

| Jeudi 22 Mars 2007



Des ordres ont été donnés aux CRS afin qu'ils évitent de pratiquer des contrôles dans des endroits sensibles de banlieue, a affirmé jeudi le syndicat UNSA Police, majoritaire chez les gardiens de la paix et les CRS et classé à gauche. Une accusation démentie par la Direction générale de la police nationale (DGPN).

"Une note du 7 mars émanant de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l'Essonne demande qu'aucun contrôle ne soit fait autour des gares SNCF du département", affirme Joaquin Masanet, le secrétaire général du syndicat. Selon lui, des instructions similaires ont été données dans d'autres départements, dont la Seine-Saint-Denis.

"C'est une absurdité: on demande aux policiers de ne rien faire et après on s'étonne que cela devienne des zones de non-droit. Je n'accepte pas que l'on demande à des fonctionnaires de ne pas se rendre dans telle ou telle rue", a-t-il déploré.

Dans un communiqué, la DGPN réagit en qualifiant cette accusation de "totalement fausse". Analysées chaque semaine, les variations de délinquance "sont systématiquement prises en compte pour répartir les équipes opérationnelles de sécurité publique et de CRS" et "il est également tenu compte des opérations ciblées de police judiciaire organisées ou projetées dans certains quartiers. Les dispositifs ainsi choisis permettent la plus grande adaptabilité et une coordination efficace des services".




Loading