Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ban Ki-moon 'très déçu' par le refus du Soudan

| Vendredi 16 Février 2007



Jeudi, Ban Ki-moon s'est dit "très déçu" que le président soudanais Omar el-Béchir n'honore pas sa promesse de laisser entrer au Darfour une équipe d'inspecteurs des droits de l'Homme de l'ONU.

Le secrétaire général des Nations unies, qui a ajouté que la situation au Darfour, en proie à la guerre civile, est "inacceptable", a déclaré que le président soudanais lui avait assuré lors du sommet de l'Union africaine le mois dernier qu'il "émettrait des visas pour la mission d'enquête". "Il a dit qu'il n'aurait aucun problème", a déclaré M. Ki-moon.

"S'il pense qu'il n'y a aucun problème, alors il devrait être en mesure de recevoir la mission d'enquête sur les droits de l'Homme", a estimé le secrétaire général de l'ONU.

La mission, composée de 14 membres et menée par le Nobel de la paix Jody Williams, est actuellement coincée à Addis Abeba, en Ethiopie, car Khartoum ne leur a pas accordé de visas.

"Je suis très déçu de la décision du gouvernement soudanais", a déclaré M. Ki-moon. "J'exhorte encore une fois le gouvernement soudanais à coopérer pleinement avec la décision unanime du Conseil des droits de l'Homme" d'envoyer cette mission au Darfour.

Par ailleurs, M. Ki-moon a déclaré toujours attendre une réponse de la part du président el-Béchir à sa lettre du 24 janvier détaillant les propositions de l'ONU sur une force de maintien de la paix "hybride" UA-ONU pour le Darfour. Après avoir accepté son principe en novembre, le président soudanais a déclaré le mois dernier qu'il n'y avait nul besoin de soldats onusiens au Darfour, où les 7.000 hommes de l'Union africaine sont selon lui en mesure de maintenir l'ordre.




Loading