Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Attentats de Paris : l’islamophobie frappe des mosquées

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 15 Novembre 2015



Attentats de Paris : l’islamophobie frappe des mosquées
Les musulmans de France, victimes collatérales du terrorisme. Quelques heures après les attentats de Paris qui ont touché des citoyens de toute conviction au soir du vendredi 13 novembre, des actes islamophobes ont été recensés, rappelant la flambée des actes après les attentats de Charlie Hebdo.

Une dizaine de croix et de marques faites à la peinture rouge sang ont été découvertes samedi matin sur les murs de la mosquée Sahaba de Créteil (Val-de-Marne) par des fidèles venues à la prière du matin. Les croix et marques rouges n’étaient pas encore sèches lorsque les premiers fidèles sont arrivés à l’aube, rapporte Le Parisien. « Pour le moment, et jusqu’à nouvel ordre, l’ensemble des cours ou activités seront annulés à la mosquée », a signifié l’Union des associations musulmanes de Créteil, qui a fermement condamné les attentats.

Plus au sud de la France, des inscriptions ont été découvertes au petit matin sur la mosquée d'Oloron-Sainte-Catherine (Pyrénées-Atlantiques). « France réveille toi ! » et « LVF 39-15 Now ! », référence à la Ligue des volontaires français qui ont collaboré avec le Reich lors de la Seconde guerre mondiale, ont été vus. L'inscription « France réveille-toi ! » et « Vive la France libre » a aussi été découverte sur la devanture d’une boucherie halal de la commune.

« Mort aux musulmans », « la valise ou le cercueil »… A Evreux, qui ne dispose pas de mosquée, des tags racistes ont été inscrits sur la façade de la mairie et en différents endroits de la ville, a rapporté la municipalité samedi 14 novembre.

Des tranches de jambon ont été déposées la nuit du samedi au dimanche à l’entrée de la mosquée Philippe Grenier de Pontarlier, plusieurs fois la cible d’actes islamophobes par le passé. Ses murs, recouverts d’une croix gammée et d’inscriptions haineux (« La France aux Français », « Libéré la Gaulle »), ont été nettoyés par les services de la ville, a signalé L’Est Républicain. Il est à craindre que ces actes ciblées ne soient malheureusement pas les derniers.

Mise à jour mercredi 18 novembre : Des croix gammées ont été taggués sur le mur d’enceinte de la mosquée Arrahma d’Ermont, dans le Val d’Oise, dans la nuit de mardi au mercredi. Une poubelle a également été incendiée près du lieu de culte, sans grands dégâts. Les inscriptions ont été effacées au matin.

Outre les actes ciblant les mosquées, des tags islamophobes ainsi que des agressions verbales et physiques ont aussi été répertoriées.