Connectez-vous S'inscrire






Société

Attaques terroristes à Paris : les réactions fermes des organisations musulmanes

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Samedi 14 Novembre 2015

Terrible. Moins d'un an après les attentats de Paris en janvier, de nouvelles attaques terroristes ont endeuillé la France, avec un bilan humain encore plus lourd. L'ensemble des citoyens condamnent naturellement cette tragédie. Tour des réactions des organisations religieuses, musulmanes en particulier, en France.



Attaques terroristes à Paris : les réactions fermes des organisations musulmanes
Un vendredi 13 novembre à jamais gravé dans les mémoires. Après les attaques terroristes à Paris et aux abords du Stade de France, à Saint-Denis, le choc et l’effroi dominent en France et au-delà. Plusieurs attaques terroristes, d’une ampleur sans précédent, se sont produites, provoquant la mort d’au moins 129 personnes. C’est au Bataclan que le bilan a été le plus lourd. Plus de 70 morts ont été dénombrés dans la salle de spectacle qui accueillait ce soir là un groupe de rock.

Il ne fait aucun doute que ces attaques sont terroristes : elles ont été officiellement revendiquées par Daesh. Aucune information n’a encore filtré sur l’identité des auteurs mais il est identifié que trois kamikazes se sont faits exploser avec des ceintures d’explosifs – une première en France - près du Stade de France. Même sort choisi par trois des quatre terroristes au Bataclan, le dernier ayant été tué lors de l'assaut. Des témoins, qui ont survécu à la prise d’otage, ont affirmé que leurs assaillants avaient fait comprendre que leurs actions étaient une réponse à l’intervention française en Syrie contre Daesh.

Des réactions unanimes

L’ensemble de la classe politique a naturellement condamné les attaques et les partis prenant part aux élections régionales ont annoncé la suspension de leur campagne. François Hollande a décrété l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire. Les organisations religieuses, musulmanes en particulier, ont évidemment réagi sans attendre pour dire leur horreur face aux tragédies et appeler à l’unité et à la solidarité.*

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné dans la nuit « avec la plus grande vigueur ces attaques odieuses et abjectes ». L’instance, dirigée par le président du RMF Anouar Kbibech, « exprime sa profonde compassion aux familles des nombreuses victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ». Le CFCM appelle aussi les musulmans de France « à prier pour que la France puisse faire face à cette terrible épreuve dans le calme et dans la dignité ».

L'appel à l'unité et au deuil national des fédérations musulmanes

L’unité face au terrorisme

Un communiqué de même teneur du côté de la Grande Mosquée de Paris et sa fédération nationale, représentés par le recteur Dalil Boubakeur. Ils ont déploré « avec la plus grande force la terrible vague meurtrière d’attentats terroristes ». « Ce terrorisme, il faut l’éradiquer totalement car il ne peut y avoir de discussions possibles avec de tels fanatiques », a réagi l’Observatoire national contre l’islamophobie dans un communiqué.

L’Union des organisations islamiques de France (UOIF) a déclaré être « horrifiée et très choquée par ces attaques infâmes qui sèment le chaos et la peur » et a tenu à exprimer « sa très grande émotion et sa pleine communion avec la nation ». L’UOIF, qui s’est dite « bouleversée » du terrible bilan humain dressé au Bataclan, « s’associe à la douleur des proches des victimes ainsi qu’à celle de tout le peuple français ». « Dans une telle épreuve, seule l’unité permettra de vaincre ce terrorisme barbare », a-t-elle conclu.

« Le terrorisme aveugle montre une fois de plus son visage meurtrier semant la peur et la terreur auprès des populations », a indiqué son pendant européen, la Fédération des organisations islamiques en Europe (FOIE). Quant à l’Union des mosquées de France (UMF), elle « appelle les musulmans de France à élever des prières pour la protection de notre nation et de nos compatriotes ». De très nombreuses mosquées, à l'image de celles de la région lyonnaise, ont naturellement lancé des appels à l'unité et à la solidarité.

« Alors que l’Etat français décrète trois jours de deuil national, les évêques de France engagent les catholiques dans une prière particulière. Dans de nombreuses paroisses, des messes seront dites, des intentions de prières universelles seront partagées », a fait savoir l'Eglise catholique samedi. Quant à la Fédération protestante de France, elle a appelé « à cultiver inlassablement par la parole et les gestes, la fraternité et la solidarité au cœur de la société française qui nous permettront de nous tenir ensemble, déterminés ».

« Face à l’horreur, face à l’effroi, face à la peur : #NousSommesUnis. Même si cela peut nous paraître bien tôt, nous devons prouver une fois encore que les liens qui unissent les Français de toutes convictions philosophiques ou religieuses sont plus enracinés que la barbarie dévastatrice qui n’a d’autre but que diviser et terroriser », a lancé le mouvement Coexister.

Même émotion à l'étranger

A l’image de Barack Obama qui s’est exprimé avant le chef de l’Etat français, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a immédiatement réagi pour dénoncer des attaques injustifiables qui sont « sauvages et méprisables contre des civils, qu’elles se produisent à Paris, Beyrouth ou dans une toute autre ville ».

« Il n'y a aucune justification pour aucun carnage que ce soit. Nous espérons que les responsables soient traduits en justice et faire face à toute la force de la loi », a déclaré le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB). Selon les enquêteurs, huit personnes présentées comme des terroristes sont morts dans les attentats. Consternée, l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) « réaffirme son profond attachement aux valeurs démocratiques qui constituent le fondement de l'État belge, et, plus généralement, des pays européens. Dans ces circonstances dramatiques, il appelle à l’unité de tous contre la barbarie ».

Ahmed al-Tayyeb, le grand imam de la mosquée Al-Azhar, l'une des plus importantes institutions sunnites du monde musulman, a condamné des attaques odieuses. « De tels actes sont contraires à toutes les valeurs religieuses, humaines et contre toutes les civilisations », a-t-il fait savoir. L'Union internationale des savants musulmans ont aussi fait part de leur horreur face à la tragédie.

*La liste n'est pas exhaustive. De très nombreux témoignages de condamnation et de soutien aux victimes de fédérations et d'associations, cultuelles ou non, nous ont été parvenus, plusieurs d'entre elles ont été publiés sur Saphirnews.

Lire aussi :
Attaques terroristes à Paris : le CFCM condamne
Plusieurs attaques à Paris et au Stade de France, au moins 129 morts




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu