Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Religions

Après les Emirats, le pape François au Bahreïn avec le souci de renforcer le dialogue avec les musulmans

Rédigé par Saphirnews | Samedi 29 Octobre 2022 à 08:30

           

Pour son nouveau voyage apostolique prévu en novembre, le pape François se rendra au Bahreïn pour participer à un grand sommet interreligieux. A cette occasion, le souverain pontife s’entretiendra avec le roi et plusieurs hauts responsables musulmans dont le grand imam d'Al-Azhar. Il ne manquera pas d'aller à la rencontre de ses fidèles catholiques, qui comptent pour 6 à 7 % de la population. Il s'agit de la deuxième visite du pape dans la péninsule arabique.



© © Mazur/Catholicnews.org.uk/CC BY-NC-ND 2.0
© © Mazur/Catholicnews.org.uk/CC BY-NC-ND 2.0
Le 39e voyage apostolique du pape François, qui se déroulera du 3 au 6 novembre au Bahreïn, un royaume insulaire situé au large des côtes de l’Arabie Saoudite et du Qatar, est placé sous le signe du dialogue interreligieux, de la même manière qu'au Kazakhstan où il s'est déplacé en septembre dernier. Le souverain pontife répond cette fois à l’invitation du roi Hamed Ben Isa Al Khalifa, qui organise durant les 3 et 4 novembre le Forum pour le dialogue avec pour thème « L’Orient et l’Occident pour la coexistence humaine ».

Au lendemain de sa rencontre avec le roi, le pape s'adressera aux participants de l'événement un discours de clôture au cours de la clôture de cette manifestation qui rassemblera des personnalités intellectuelles et religieuses de différents pays du monde parmi lesquelles le grand imam de l’université Al-Azhar, Ahmed Al-Tayyeb.

Le programme dévoilé par le Vatican prévoit un entretien privé avec le grand imam d’Al-Azhar, l’une des grandes figures de l’islam sunnite avec qui il a signé la Déclaration sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et la coexistence commune en 2019 à Abu Dhabi. Une intervention devant le Conseil des sages musulmans qu'Ahmed Al-Tayyeb a fondé en 2014 est inscrite sur la feuille de route du pape.

A la rencontre de ses fidèles au Golfe

Sont également prévues vendredi 4 novembre une rencontre œcuménique et une prière pour la paix à la cathédrale Notre-Dame d’Arabie, la plus grande église catholique du Golfe. Inaugurée en décembre 2021, elle peut accueillir 2 300 personnes.

Les samedi 5 et dimanche 6 novembre, ses journées seront entièrement consacrées aux catholiques du pays, pour la plupart des expatriés et travailleurs immigrés, avec la célébration d’une messe dans le stade national suivie d'une visite de l’école du Sacré-Cœur. Sur le 1,2 million d’habitants que compte l’archipel de Bahreïn, environ 140 000 sont chrétiens. Près de 80 000 d'entre eux sont catholiques, représentant alors 6,5 % de la population. Une rencontre avec des responsables et fidèles catholiques est prévue à l’église du Sacré-Cœur de Manama, la capitale, avant son retour à Rome.

Un mois après sa participation au Congrès des dirigeants des religions mondiales et traditionnelles au Kazakhstan, le souverain pontife confirme ainsi sa volonté de promouvoir plus que jamais le dialogue interreligieux. Après sa visite aux Émirats arabes unis en février 2019, il était le premier pape à se rendre dans la péninsule arabique. Les Emirats ont établi des relations avec le Vatican en 2007 ; le Bahrein l'a fait plus tôt, en 2000.

Lire aussi :
Avec Sant'Egidio, Macron prône le « devoir de résistance » des religions face à la guerre en Ukraine et ailleurs
Depuis le Kazakhstan, l’appel du pape François à garder « nos identités ouvertes au courage de l’altérité »
Après le voyage du pape François aux Émirats Arabes Unis, le dialogue islamo-chrétien en sort renforcé