Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Société

Après l'incendie de la cathédrale de Nantes, des messages de solidarité des musulmans

Rédigé par Lina Farelli | Dimanche 19 Juillet 2020 à 11:30

           

De multiples témoignages de solidarité ont afflué de toutes parts, y compris des musulmans, après l'incendie probablement criminel de la cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul de Nantes samedi 18 juillet. De Paris à La Guyane en passant par Nantes, voici un aperçu des réactions.



La cathédrale Saint-Pierre de Nantes a été touchée par un important incendie, samedi 18 juillet. © Diocèse de Nantes
La cathédrale Saint-Pierre de Nantes a été touchée par un important incendie, samedi 18 juillet. © Diocèse de Nantes
La cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul, un joyau patrimonial de Nantes dont la construction s’est étalée du XVe au XIXe siècle, a été touchée par un important incendie dans la matinée du samedi 18 juillet. Des dégâts considérables ont été constatés. Le grand orgue, daté du XVIIe siècle, et la verrière du XVe siècle, deux importants éléments préservés lors du grand incendie de 1972, figurent parmi les importants éléments qui ont aujourd’hui été détruits par les flammes.

Le Premier ministre Jean Castex s'est rendu dans l’après-midi à Nantes avec les ministres de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et de la Culture, Roselyne Bachelot, afin de témoigner de « la solidarité de la Nation » face à ce drame.

« Place désormais à l'enquête placée sous l'autorité du procureur de la République, sur laquelle je ne possède aucun élément d'information, place aussi à la reconstruction, que je souhaite la plus rapide possible et à laquelle l'Etat prendra toute sa part », a-t-il déclaré.

Aucune trace d'effraction n'a été relevée. Trois points de départs de feu ayant néanmoins été constatés dans l’enceinte du lieu de culte, une enquête pour incendie volontaire a été ouverte. La piste criminelle est, à ce stade, privilégiée.*

La tristesse naturelle des catholiques de France

« Notre cathédrale, c'est évidemment un lieu majeur pour la communauté catholique, mais c'est un lieu pour tous les Nantais, c'est une partie de notre histoire, de notre patrimoine », a affirmé la maire de Nantes, Johanna Rolland. « C'est une journée de tristesse pour les Nantaises et les Nantais. »

« Après l’incendie de Notre-Dame de Paris en avril 2019 et celui de cette même cathédrale de Nantes en 1972, c’est non seulement une part du patrimoine religieux qui est détruit mais aussi un symbole de la foi catholique qui est entamé, blessant le cœur de toutes celles et tous ceux pour qui ces édifices sont des lieux de prière, des refuges spirituels, des repères pour leur foi », a fait savoir la Conférence des évêques de France (CEF), qui appelle tous les catholiques à « s’unir dans une prière de soutien aux catholiques du diocèse de Nantes ».

La solidarité exprimée des musulmans

De nombreuses expressions de solidarité ont afflué de toutes parts après l’incendie de cette célèbre cathédrale de style gothique. « Nos pensées fraternelles pour les fidèles de la cathédrale de Nantes et tous les catholiques de France à la suite de l’incendie tragique qui a touché ce haut lieu de culte et de mémoire de notre pays », a fait savoir le Conseil français du culte musulman (CFCM).

« Triste nouvelle de voir encore une belle bâtisse brûlée... Nos prières vont aux soldats du feu pour préserver au maximum ce joyau. Tous nos soutiens à l’Eglise catholique et à nos amis de Nantes », a affirmé, pour sa part, Ibrahim Alci, le président du Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF).

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, s’est dit sur Twitter « triste de voir un incendie toucher la cathédrale de Nantes. D’autant plus triste d’apprendre qu’il s’agit d’un acte volontaire. J’espère que l’enquête permettra d’identifier les coupables et de les traduire devant la justice ».

A l'échelle locale, les responsables comme les fidèles de la mosquée Assalam de Nantes ont témoigné publiquement de leur solidarité. « Dans cette douloureuse et bouleversante tragédie », la Grande Mosquée de Nantes partage cette peine avec la communauté chrétienne et avec tous les Nantais pour qui la cathédrale de Nantes est un symbole de son histoire, une identité profonde de la France, de sa culture et un trésor de son patrimoine. »

A noter également, la réaction de l'Association culturelle et caritative des musulmans de La Guyane française, qui a signifié sa « grande sidération » et sa « vive émotion » après l’incendie. « Ce haut lieu de culte et de mémoire de notre pays représente un symbole très important de l'histoire et du rayonnement de la culture française », a-t-elle indiqué, assurant de « sa solidarité et sa compassion fraternelle à nos amis chrétiens, à l'ensemble de la communauté nationale » ainsi qu’à « tous les catholiques de Guyane et de l'Hexagone ».

*Mise à jour dimanche 26 juillet : Le bénévole chargé de la fermeture des portes la veille de l'incendie a été placé en détention après être passé aux aveux. L'homme travaillait depuis plusieurs années pour le diocèse de Nantes. Ses motivations demeurent à ce stade inconnues.

Lire aussi :
Notre-Dame de Paris nous appartient à tous
Incendie de Notre-Dame : les expressions de solidarité des musulmans affluent, témoins d'une émotion générale
Voir aussi la vidéo de Vidéo – La Casa del Hikma : la préservation du patrimoine, à quoi bon s'en soucier ?