Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Amina condamne l’action des Femen devant la mosquée de Paris (vidéo)

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 10 Avril 2013



Les traits tirés, Amina a fait sa première apparition publique depuis sa « disparition » dans un reportage de l’émission L'Effet Papillon sur Canal Plus, samedi 6 avril.

La jeune Tunisienne, qui avait fait scandale en postant sur le Web des photos d’elles les seins nus à la manière des Femen, a reçu des journalistes, jeudi 4 avril, dans une maison située à quelques heures de Tunis.

« Ça va », a-t-elle assuré en exprimant toutefois son souhait de quitter son pays. « Je dois quitter la Tunisie car j’ai reçu beaucoup de menaces de mort. J’ai peur pour ma vie et la vie de ma famille », a-t-elle ainsi expliqué. Présent lors de l’interview, le père d’Amina déclare son inquiétude face aux menaces qui ciblent sa fille. « Nous sommes une famille très musulmane, assure-t-il. Je comprends qu’on s’exprime pour défendre les droits des femmes mais une image qui peut choquer la société c’est une image qui nous fait peur », fait-il savoir.

Si ses photos ont provoqué un tollé, Amina dit ne rien regretter. Et son soutien reste entier pour les Femen, qui sont des « vraies féministes » selon elle.

Mais la lycéenne condamne l’action menée par les Femen devant la Grande Mosquée de Paris, mercredi 3 avril. « Elles ont brûlé le drapeau de l'islam devant une mosquée à Paris. Je suis contre », dénonce Amina. « Elles n’ont pas insulté les extrémistes mais tous les musulmans, c’est inacceptable », déplore-t-elle.

Effectivement, depuis les fausses rumeurs sur sa disparition, beaucoup en profitent pour s’en prendre aux musulmans dans leur globalité comme les Femen.

Voir l’intégralité de l’interview d’Amina dans l'Effet Papillon :