Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Affaire Merah : Mathieu Kassovitz décèle un complot

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 14 Juin 2012



« Qui a tué ces enfants juifs? Sommes nous certains que c'est Merah et doit-on croire la version officielle malgré les zones d'ombre ? ». Ce tweet, daté du mardi 12 juin, est signé Mathieu Kassovitch qui s’interroge sur la culpabilité de Mohamed Merah, le tueur présumé de Montauban et de Toulouse.

Mathieu Kassovitz, qui s'appuie sur plusieurs coupures de presse qu’il a diffusées à la suite de son tweet, estime que, dans cette affaire, il y a « assez d'éléments troublants réunis en 10 min pour s'autoriser à poser des questions sans se faire traiter de conspirationniste ou d'antisémite ». Par ailleurs, le cinéaste a tenu à préciser que sa réflexion ne remettait pas en cause l'atrocité des faits perpétrés et qu’il n’était pas antisémite mais anti-sioniste.

Alors que cette théorie du complot est de plus en plus soulevée, ses propos ont suscité la polémique auprès de ses détracteurs, lui reprochant de jouer la provocation.

Reste que, dans l’affaire Merah, de nombreuses questions restent sans réponses après la plainte du père de Mohamed Merah pour meurtre déposée lundi 11 juin contre X. En effet, son avocate Me Zahia Mokhtari dit être en possession de deux vidéos prises par le jeune homme durant le siège de son appartement qui prouvent qu’il aurait été manipulé par les services secrets français.

Ces vidéos seront prochainement remises à la justice. Le doute plane et Mathieu Kassovitch n’hésite pas à dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

Lire aussi :
Mohamed Merah manipulé, trahi et lâché par les services secrets français
Affaire Merah : le père de Mohamed porte plainte pour meurtre
Affaire Merah : le père d'une victime porte plainte contre Sarkozy
Mohamed Merah, un « indic » des renseignements français ?
Pour l'avocate de Merah père, le fils travaillait pour les renseignements français