Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com

Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss




Sur le vif

Mohamed Merah, un « indic » des renseignements français ?

Rédigé par La Rédaction | Mardi 27 Mars 2012



Mohamed Merah aurait-il été un indicateur à la solde de l'Etat français ? L'ancien chef de la Direction de la surveillance du territoire (DST) Yves Bonnet s'interroge ouvertement sur une éventuelle collaboration de Mohamed Merah avec les services de renseignements français.

« Ce qui interpelle quand même, c'est qu'il était connu de la DCRI, non pas spécialement parce qu'il était islamiste, mais parce qu'il avait un correspondant au renseignement intérieur au Renseignement intérieur. Or avoir un correspondant ce n'est pas tout à fait innocent. Ce n'est pas anodin », a-t-il déclaré à La Dépêche du Midi.

« Appelez ça "correspondant", appelez ça "officier traitant"... Je ne sais pas jusqu'où allaient ces relations, voire cette "collaboration" avec le service, mais on peut effectivement s'interroger sur ce point », ajoute-il.

Ces déclarations font suite aux révélations du journal italien Il Foglio qui a affirmé, lundi 26 mars, que Mohamed Merah voyageait sous couvert des services de renseignements et que la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) aurait utilisé le jeune homme comme informateur, ce qui lui aurait permis d'entrer en Israël en septembre 2010.

Bernard Squarcini, le chef de la Direction centrale du renseignement intérieur, a immédiatement démenti les information de Yves Bonnet. Mohamed Merah n'était « ni un indic de la DCRI, ni d'autres services français ou étrangers », a-t-il affirmé. Un démenti qui n'atténuera pas les doutes émis par l'ex-patron de la DST.


Lire aussi :
Al-Qaradawi et El-Masri interdits en France, l’UOIF regrette la controverse
Le frère de Mohamed Merah sous le feu des projecteurs
Nicolas Sarkozy opposé à la venue de Yusuf Al-Qaradawi
Al-Qaradawi et El-Masri interdits de territoire français ? L'après-Toulouse : l'UOIF sous le feu des critiques
Toulouse : les musulmans pris en otage par Mohamed Merah, la campagne électorale vire au tout-sécuritaire


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire


Inscription à la newsletter




Loading




L'actu vue par Yace