Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Société

Accident sur l’A7 : une famille brisée, une prière pour les défunts prévue à la Grande Mosquée de Lyon

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 21 Juillet 2020 à 21:30

           

L'accident de la route survenu sur l'A7 dans la Drôme lundi 20 juillet a décimé une famille. Une cérémonie religieuse en mémoire des cinq enfants décédés sera célébrée mercredi 22 juillet à la Grande Mosquée de Lyon.



Accident sur l’A7 : une famille brisée, une prière pour les défunts prévue à la Grande Mosquée de Lyon
C’est une tragédie sans nom qui s’est déroulée dans la soirée du lundi 20 juillet sur l’autoroute A7, à hauteur d’Albon, dans la Drôme. Un véhicule transportant neuf personnes d’une même famille a fait une sortie de route après avoir pris feu. Les circonstances de l’accident sont encore floues mais les premiers éléments de l'enquête font état d'une grave défaillance technique. C'est l'hypothèse qui est privilégiée par les enquêteurs.*

Le bilan est terrible. Cinq enfants sur les six présents dans la voiture, âgés entre 3 et 14 ans, sont morts. Les trois adultes, un couple et la sœur de la conjointe, ont réussi à s’extraire du monospace ainsi qu’un enfant de 8 ans mais ils sont tous dans un état critique à l’exception du conducteur. L'accident fut tel qu'il a mobilisé une cinquantaine de pompiers et trois hélicoptères du Samu.

*Mise à jour jeudi 23 juillet : Les première conclusions de l'expertise sont sans appel et révèlent une défaillance grave dont le conducteur n'est pas responsable.

Une cérémonie religieuse prévue à Lyon

« Nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournerons. » C’est en débutant par par cette formule qu’Azzedine Gaci a fait part les informations dont il dispose sur les réseaux sociaux mardi 21 juillet.

Avec le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, et le Consul d’Algérie par intérim à Lyon, Ayache Omari, le recteur de la mosquée de Villeurbane (Rhône) s’est, en effet, rendu à l’hôpital Edouard Herriot, à Lyon, au chevet de la famille pour accompagner ses membres endeuillés. Le mari de la belle-sœur du conducteur, qui était à Paris au moment des faits, était présent, sous le choc. Il a perdu dans l’accident sa fille et son fils, âgés respectivement de 8 et de 12 ans, et le pronostic vital de son épouse, gravement brûlée, est engagé.

Des appels à la prière en la faveur de cette famille ont été lancés depuis par des responsables religieux. Le Conseil des mosquées du Rhône a annoncé que des membres de la famille seront reçus à la Grande Mosquée de Lyon mercredi 22 juillet lors de la première prière de l'après-midi (dohr) qui sera suivie d'une cérémonie religieuse à la mémoire des enfants décédés. Les fidèles sont invités à se joindre à cette prière.

Les autopsies sont en cours à l’Institut médico-légal de Grenoble afin de permettre d’identifier formellement l’état civil de chaque corps, a fait savoir Alex Perrin, procureur de la République de la Drôme. Le consulat d’Algerie à Lyon s'est engagé à prendre en charge le rapatriement des corps à Alger, « le plus tôt possible », conformément à la volonté des parents.

Des réactions unanimes de tristesse

« Perdre ses enfants est un drame que rien ni personne ne peut consoler… sauf la foi en l’Unique, car "A Dieu appartient ce qu’IL a donné et à Dieu appartient ce qu’IL a repris, et toute chose a auprès de LUI un moment fixe" et que "Nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournerons" », a indiqué Azzedine Gaci.

A l'annonce de cet accident de la route, de nombreux témoignages de compassion ont fleuri. « Des enfants ont perdu la vie ce soir dans un terrible accident routier dans la Drôme. Je partage la douleur immense des proches des victimes. Mes pensées accompagnent aussi les blessés et tous ceux mobilisés à leurs côtés », a indiqué sur Twitter le président Emmanuel Macron.

La famille étant originaire de Vénissieux, le député du Rhône, Yves Blein, s'est déclaré « terriblement choqué et bouleversé par l’accident dramatique qui a coûté la vie à cinq petits Vénissians. Mes pensées vont aussi vers les adultes hospitalisés en urgence absolue et vers les proches de cette famille cruellement décimée ».

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'est rendu très vite sur les lieux de l'accident, accompagné du ministre délégué en charge des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Parlant d'un accident « particulièrement dramatique », le ministre a rappelé la nécessité pour les automobilistes de toujours faire preuve de vigilance.

Mise à jour : Après l'accident mortel sur l’A7, l’émotion est vive, la solidarité au rendez-vous