Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Culture & Médias

Zoom sur les Jeux de la solidarité islamique à l'heure d'une 5e édition en Turquie

Rédigé par Lionel Lemonier et Lina Farelli | Mercredi 20 Juillet 2022 à 13:00

           

Des Jeux olympiques réservés aux athlètes des pays musulmans, dites-vous ? Oui, ils existent, et ceci sous le nom des Jeux de la solidarité islamique dont la 5e édition est prévue de se tenir cet été en Turquie.



Zoom sur les Jeux de la solidarité islamique à l'heure d'une 5e édition en Turquie
C’est à Konya, en Turquie, que se tiendra la 5e édition des Jeux de la solidarité islamique (JSI). Ce qui est présenté comme un équivalent des Jeux olympiques pour le monde musulman rassemblera les athlètes de 56 pays membres de l’Organisation de coopération islamique (OCI). Ces Jeux, qui se targuent d’être le deuxième événement sportif le plus important du monde après les JO, se dérouleront du 9 au 18 août 2022. Ils devaient initialement se dérouler en été 2021 mais ils furent annulés en raison de la pandémie de la Covid-19.

Différentes disciplines, 22 issues de 19 sports au total, seront présentées aux JSI 2022 : l'athlétisme, le badminton, le basket à trois contre trois, le cyclisme sur route et sur piste, le bocce (semblable aux boules à la française), la gymnastique, l’aérobique, l’escrime, le football, l’haltérophilie, le handball, le judo, le karaté, le kick-boxing, la lutte, la natation, le taekwondo, le tennis de table, le tir à l’arc et le tir à l’arc traditionnel et le volleyball. Quelques sports sont aussi ouverts à des athlètes en situation de handicap. C'est le cas de l'athlétisme, du tennis de table, du tir à l'arc et de la natation.

L'Arabie Saoudite à l'initiative

Les Jeux de la solidarité islamique sont organisés par la Fédération sportive de la solidarité islamique, un organisme créé le 6 mai 1985 à Riyad, sous l’égide de l’OCI. L’idée des JSI a été pour la première fois proposée en 1981, au cours du troisième Sommet islamique, par le prince saoudien Faisal Bin Fahd Bin Abdulaziz qui fut, de 1975 jusqu'à sa mort en 1999, président de Youth Welfare, une agence gouvernementale en charge des activités sportives, culturelles et sociales en Arabie saoudite. La première édition s’est ainsi déroulée en 2005 en Arabie Saoudite mais n’était alors ouverte qu’aux athlètes masculins.

Les femmes sont aujourd'hui - et heureusement - autorisées à participer aux JSI mais leurs épreuves ne se dérouleront pas les mêmes jours que ceux de leurs collègues masculins. Actuellement, l’OCI compte 57 pays membres dont tous les ressortissants sont les bienvenus aux JSI, y compris les non-musulmans.

La seconde édition des JSI, prévue à Téhéran en octobre 2009 avant d'être reportée en avril 2010, fut finalement annulée après une dispute entre l’Iran et les pays arabes. Ces derniers ne voulaient pas du terme international « Golfe persique » sur les logos des Jeux alors qu’ils utilisent généralement l’expression « Golfe arabique ». Ladite troisième édition s'est, en revanche, déroulée sans accroc en 2013 à Palembang, en Indonésie, tandis que la suivante a été organisée en 2017 à Baku, en Azerbaïdjan. La prochaine édition se tiendra en 2025 à Yaoundé, au Cameroun.