Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une mosquée à Strasbourg taguée, l’islamophobie à son comble

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 23 Mai 2012



Les mosquées de France sont des cibles faciles pour des islamophobes. Des tags à caractère raciste et islamophobe ont été découverts, mercredi 23 mai, sur la façade d'un lieu de culte musulman, situé dans un quartier excentré de Strasbourg. En ce lieu, qui avait été mis à la disposition par la mairie à la communauté musulmane en 2009 pour « faire sortir l'islam des caves », le gérant de l’association avait prévu d’y construire une petite mosquée de quartier.

Les inscriptions ont été découvertes vers 8h par une passante, a précisé Olivier Bitz, adjoint au maire chargé de la sécurité et des cultes. Le ou les auteurs ont tracé des croix gammées et ont écrit « sale Arabe », « islam dehors », « pas de mosquée », et « Ries collabo », en référence au maire de Strasbourg, Roland Ries (PS).

Ces tags ont été rapidement effacés par les services de la ville. « Nous condamnons ces actes inqualifiables, comme tout acte de racisme, d'antisémitisme ou d'islamophobie », a dit Olivier Bitz, qui a fait part de sa « solidarité » avec les musulmans de Strasbourg. Le président de l'association qui gère le lieu de culte a décidé de porter plainte et une enquête a été ouverte par la gendarmerie.

C’est la troisième mosquée en moins d’une semaine à avoir été recouverte de tags islamophobes après les mosquées de Draguignan, dans le Var, le 17 mai, et de Tarascon, dans l'Arriège, le 22 mai.

Lire aussi :
Tarascon : une mosquée profanée par des symboles nazis
Draguignan : une mosquée recouverte de croixgammées
Profanation des tombes musulmanes à Carros : 200 personnes réunies à l'appel du maire
Les actes anti-musulmans en hausse de 58 % en 2011, l'islamophobie d'Etat dénoncé (CCIF)
Strasbourg : les musulmans obtiennent un cimetière public inédit en France




Loading