Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un dessin de Plantu surfe sur l’islamophobie

Rédigé par La Rédaction | Mardi 1 Octobre 2013



Alors que le débat sur le travail le dimanche fait rage, Plantu, le dessinateur du Monde a choisi étrangement de faire un parallèle entre le syndicat CGT opposé au travail dominical et les musulmans.

Dans son dessin en Une du quotidien daté du mardi 1er octobre, en kiosque la veille, on peut ainsi voir un syndicaliste CGT interdire à une salariée de travailler le dimanche et un musulman arborant une barbe interdire à sa petite fille voilée de ne pas aller à l’école. Le dessinateur souhaite visiblement faire d’une pierre deux coups en dénonçant l’attitude du CGT et de musulmans extrémistes. Mais cette caricature stigmatisant une nouvelle fois la communauté musulmane dans un contexte de montée de l’islamophobie est loin d’être la bienvenue.

Un dessin de Plantu surfe sur l’islamophobie

Des internautes estimant que ce dessin dépasse les bornes n’ont pas manqué de le critiquer sur Twitter. « Plantu s’est planté. Il a succombé à la médiocrité, la haine et le racisme ambiants », estime l’un d’entre eux. Du côté des politiques, Emmanuel Maurel, vice-président socialiste de la région Ile-de-France a twitté éprouver une « une grande tristesse » à sa vue.

Ce dessin surfant sur l’islamophobie en aura consterné beaucoup. Mais Plantu n’en est pas à son coup d’essai. Au moment des événements survenus à Trappes à la suite du contrôle de police d’une femme portant un niqab, en juillet dernier, il avait clairement pris partie avec un autre dessin.

Un dessin de Plantu surfe sur l’islamophobie

Sa position n’est pas étonnante quand on sait, comme le rappelle Rue 89, que le dessinateur avait déjà fait savoir que le port du voile chez les musulmanes en France l’indisposait.

Lire aussi :
L’islamophobie et la xénophobie en Une de Valeurs actuelles
« Cet islam sans gêne » : la détestable Une racoleuse du Point
Pourquoi l’islam a encore mauvaise presse
Caricatures : Charlie Hebdo surfe sur la vague de la provoc islamophobe