Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Religions

UE : Charles Michel pour la création d’un « Institut européen pour la formation des imams »

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 9 Novembre 2020 à 19:55

           

Le président du Conseil européen, Charles Michel, s'est déclaré favorable à la création d’un « Institut européen pour la formation des imams », comme une des pistes i[« sur lesquels on doit tenter d'agir pour améliorer notre capacité à faire reculer cette menace terroriste ».



UE : Charles Michel pour la création d’un « Institut européen pour la formation des imams »
Une semaine après les attentats de Vienne, le président du Conseil européen, Charles Michel, a rendu hommage aux victimes lundi 9 novembre aux côtés du chancelier autrichien, Sebastian Kurz.

« Un acte terroriste est un acte qui vise à détruire des vies, à ébranler, mais qui vise aussi à porter atteinte à des valeurs fondamentales qui fondent le projet européen. Ces valeurs de démocratie, ces valeurs de liberté, la liberté de conscience, la liberté de religion, la liberté d'expression, qui sont les clés au départ desquelles ce projet européen fonctionne », a-t-il déclaré.

A cette occasion, l'ex-Premier ministre belge s'est déclaré devant la presse pour la création d'un « Institut européen pour la formation des imams », citant ceci comme un des « exemples des thèmes sur lesquels on doit tenter d'agir pour améliorer notre capacité à faire reculer cette menace terroriste ».

Refuser tout laxisme en matière de lutte antiterroriste

« Il est très important d'être ferme, par rapport à cela. Je pense, par exemple que l'on devrait sur le plan européen avoir des débats en lien avec l'idée qui avait été évoquée il y a quelque temps de mettre en place un Institut européen pour la formation des imams, pour s'assurer que ce message de tolérance, d'ouverture, puisse être véhiculé sur le plan européen », a-t-il affirmé, sans donner de détails sur un tel projet mais en l'inscrivant dans une « importance de combattre les idéologies extrémistes, l'extrémisme violent, les messages de haine, les messages de rejet qui nourrissent cette action terroriste ».

Charles Michel a aussi appelé les dirigeants européens à être « mobilisés » dans le cadre des financements. « Lorsqu'il y a des financements étrangers qui soutiennent des organisations mobilisées pour susciter de la haine, du rejet et de l'extrémisme violent, il me semble que nous devons nous retrousser les manches pour prendre des mesures efficaces, optimales, pour tenter d'agir sur ce sujet », a-t-il fait savoir.

« Nous considérons que cette menace terroriste est une menace fondamentale, très grave, très sérieuse, contre les valeurs qui fondent le projet européen. Ces valeurs auxquelles nous tenons et nous n'avons pas l'intention de faire preuve de faiblesse, de faire preuve de laxisme », a conclu le président du Conseil européen.

Lire aussi :
DU de formation civique et civile : où peuvent se former les imams et aumôniers de France ?
Imams et responsables de mosquées sous pression, Hozes fait le pari de la formation

Et aussi :
Attentat de Vienne : de l'Autriche à la Turquie, le courage de deux jeunes musulmans salué