Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Turquie : les avocates autorisées à porter le voile

Rédigé par La Rédaction | Lundi 28 Janvier 2013 à 13:12

           


En Turquie, les avocates voilées pourront désormais garder leur voile au sein des tribunaux. Jusqu’à présent, il leur était interdit de porter le voile islamique dans ce pays laïc.

Cette décision a été prise, vendredi 25 janvier, par le Conseil d’Etat, la plus haute autorité administrative judiciaire du pays, qui avait été saisi par une avocate voilée, victime de discrimination religieuse.

Cependant, cette situation salutaire pour la liberté religieuse n’est pas appréciée par tous le monde. Ainsi, le président du barreau d’Ankara, Metin Feyzioglu, estime qu’une avocate « ne peut assurer sa fonction de défenseur d’un prévenu en affichant son appartenance religieuse dans un pays laïc ».

A l’inverse, pour les avocates voilées et militantes qui se battent depuis longtemps pour faire changer la législation, c’est une victoire. L’interdiction du port du voile reste toutefois en vigueur pour les procureurs et les juges, comme pour tous les membres de la fonction publique.

En outre, le Parlement turc a adopté, jeudi 24 janvier, un texte de loi autorisant les prévenus d’origine kurde à s’exprimer dans leur langue maternelle au sein des tribunaux. Cette mesure était une exigence des responsables kurdes pour faire progresser les pourparlers de paix récemment entamés entre l'Etat et Abdullah Öcalan, le chef emprisonné du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a indiqué une source gouvernementale.

Le gouvernement du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir depuis 2002, a déjà levé certaines restrictions sur le port du voile en Turquie en permettant, en 2010, aux étudiantes de le porter dans les universités puis en l’autorisant dans les écoles musulmanes en novembre 2012.

En Turquie, les musulmans représentent 96 % de la population totale estimée à près de 75 millions de personnes.

Lire aussi :
Turquie : vers un nouveau mandat AKP
Erdogan s’oppose aux féministes voilées
Des activistes kurdes assassinées en plein Paris
Turquie : libération d’une étudiante franco-turque accusée d’extrémisme




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Siram le 10/02/2013 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela m'attriste vraiment de constater que de par le monde, des femmes meurent pour vouloir le retirer, des femmes souffrent d,être tenues de le porter, que bien des femmes occidentales se sentent agressées par ce voile qui symbolise réellement le refus de s'adapter aux terres chrétiennes qui les accueillent, cela m,attriste de voir que ne serait-ce que pour les milliers de femmes désirant se libérer de cette entrave à leur liberté, qui occulte leur beauté, qui les ostracise des sociétés d'accueil , (combien j'ai vu de jeunes filles remettre leur voile pour leur co-religionnaires alors qu,elles le retirent dès qu'elles sont libres en autobus par exemple) , qui limite leur accès à des emplois , qui limite donc leur pouvoir économique, ...Ce que je veux dire c'est qu'au nom de la solidarité féminine, les femmes musulmanes devraient refuser massivement de le porter afin d'être solidaires avec celles qui sont mortes pour l'avoir retiré , à celles qui donneraient n'importe quoi pour le retirer, à celles qui souffrent en silence de devoir se conformer à un culte qui ne leur ressemble pas.