Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Trois mosquées profanées dans une même ville en Belgique

Rédigé par La Rédaction | Lundi 25 Novembre 2013



Trois mosquées ont été profanées, dans la nuit de jeudi 21 à vendredi 22 novembre, à Genk, en région flamande. Plusieurs inscriptions ont été découvertes sur les murs des lieux de culte comme des croix gammées, des slogans racistes et des insultes. Des têtes de porc ont aussi été taggués.

L'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), présidé par Semsettin Ugurlu, a fermement condamné ces « actes odieux de racisme, d'islamophobie et de vandalisme ». « Malgré le caractère choquant des faits commis, l'EMB enjoint les musulmans à ne pas répondre à la provocation, si ce n'est par des voies pacifiques et légales, conformément à ce que l'islam préconise », a fait savoir l'institution dimanche 24 novembre dans un communiqué.

L'EMB invite également « les dirigeants et les fidèles des mosquées de Genk à ouvrir leurs portes à leurs concitoyens non musulmans, dans un esprit de paix et de tolérance. L'ouverture et le dialogue sont les seules voies qui mènent au vivre-ensemble », poursuit-il.

Deux jeunes d’une vingtaine d’années ont été identifiés par la police grâce aux témoignages de voisins et aux images de caméras de surveillance placées à proximité d’une des mosquées vandalisées. Les suspects ont été interpellés et placés en garde à vue.

Lire aussi :
Belgique : les religieux opposés à l’euthanasie des mineurs
Belgique : les écoles catholiques sans cours sur l’islam sauf à Cheratte
Belgique : le voile des professeurs de religion islamique autorisé à l’école
Belgique : le halal estimé à 1,7 milliard d’euros
Belgique : des sénateurs veulent combattre l’islamophobie par la loi