Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

« Tous à poil », un livre pour enfants qui fait grand bruit

Rédigé par La Rédaction | Mardi 11 Février 2014



En pleine polémique sur la théorie du genre à l’école, Jean-François Copé a fustigé, dimanche 9 février, un livre qui serait « recommandé aux enseignants pour faire la classe aux enfants de primaire » par le Centre national de documentation pédagogique.

« Tous à poil » est le titre du livre qui a fait bondir le président de l’UMP. Il avait apporté l’ouvrage illustré avec lui sur le plateau du Grand Jury (RTL-LCI-Le Figaro). Il l’a feuilleté en commentant les pages : « A poil le bébé, à poil la baby-sitter, à poil les voisins, à poil la mamie, à poil le chien... » Comme le titre l’indique, les personnages de ce livre sont montrés en train de se déshabiller au fil des pages. Certains sont déjà intégralement nus et leurs parties intimes visibles. A la fin, tous se retrouvent sur la plage pour plonger nus dans la mer.

« Quand j'ai vu ça, mon sang n'a fait qu'un tour », s’est indigné Jean-François Copé. « On ne sait pas s'il faut sourire, mais comme c'est nos enfants, on n'a pas envie de sourire », a-t-il poursuivi, exaspéré. « Il y a un moment où il va falloir qu'à Paris on atterrisse sur ce qui est en train de se faire dans ce pays », a encore commenté le patron de l’UMP.

Étonnés de ces attaques, les auteurs du livre, Marc Daniau et Claire Franek, un couple d’illustrateurs, ont réagi. « Nous avons quatre enfants et nous nous sommes interrogés sur cette question. Les enfants sont environnés d'images de corps plus ou moins dévêtus, dans la publicité, sur les abribus, sur les couvertures de journaux people. Ces images sont souvent trafiquées, tronquées, modifiées par la chirurgie esthétique ou par Photoshop », s'est expliqué au Figaro M. Daniau.

Est-ce pour autant qu'il faille faire un livre spécifiquement destiné aux enfants qui promeut le naturisme ? M. Daniau n'en a pas la même vision ? Pour lui, il s'agit de « proposer un regard plus juste sur le corps » et de « montrer des personnes issues de leur entourage ou de leur imaginaire », le tout « avec humour ».

« Tous à poil », un livre pour enfants qui fait grand bruit

Recommandé dans l'ABCD de l'égalité

Que le livre - édité en 2011 - soit ou non apprécié, Claire Franek a déclaré qu'il ne faisait pas partie de la liste du Centre national de documentation pédagogique lié à l'Education nationale, contrairement aux dires de Jean-François Copé. Il fait en fait partie d'une liste de livres sélectionnés par des parents d'élèves d'une association de lecture de Drôme-Ardèche, L'Atelier des merveilles, dont la liste n'a été reprise que par le Centre départemental de documentation pédagogique (CDDP) de la Drôme, martèle le ministère. Ce qu'il omet de dire : « Tous à poil » fait bien partie des ouvrages recommandés sur le site de l'ABCD de l'égalité.

L'information est de taille mais pour le gouvernement, le président de l’UMP veut surfer sur la vague de contestation de parents convaincus que la théorie du genre est au programme de l’Education nationale. « J'appelle Jean-François Copé à revenir à un certain sens des responsabilités. Il faut veiller à protéger l'école des débats politiciens qui sont de plus en plus durs, c'est triste », a ainsi réagi Vincent Peillon, le ministre de l’Education.

« Quel est l'objectif de M. Copé ? D'agiter et de diviser ? », s'est également interrogée Marisol Touraine, lundi 10 février, sur France info. « Ce n'est pas par le retour à l'ordre moral, ce n'est pas en surfant sur les inquiétudes et les tensions qui peuvent exister que la droite clarifiera sa position », a-t-elle ajouté.

En outre, la ministre de la Santé ne comprend pas que le livre « Tous à poil » puisse poser problème. « En quoi un livre qui montre ce que sont les différences entre les garçons et les filles, les hommes et les femmes, pose une difficulté », a-t-elle argué. La pudeur n'est plus. A noter que cette polémique aura eu pour conséquence - heureuse pour les auteurs - de booster les ventes de « Tous à poil », qui occupait la 4e place des meilleures ventes de livres sur Amazon, mardi 11 février.