Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Suisse : un Centre islam et société soutenu par l'Etat

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 10 Juillet 2014



L'université de Fribourg.
L'université de Fribourg.
En Suisse, le gouvernement de Fribourg (ouest du pays) a donné des précisions, mercredi 9 juillet, sur le futur Centre islam et société décrié par une dizaine de députés.

Ce centre qui devrait voir le jour à l'Université de Fribourg dès cet automne ne vise pas à promouvoir une « formation des imams » dans le sens de l'apprentissage coranique, indique le Conseil d'Etat de Fribourg. L’objectif est de transmettre des connaissances qui puissent permettre aux imams de mieux s'intégrer dans leur environnement. Ces derniers pourront ainsi suivre des cours de christianisme, de droit, d'histoire suisse ou encore de compétences pédagogiques, rapporte la presse suisse.

Par ailleurs, le centre proposera des cours sur l'islam à des personnes qui sont en contact avec des musulmans, comme les services sociaux, les aumôneries d'hôpitaux, les enseignants, les assistants sociaux, les policiers ou les diplomates. Pour ce projet, l'Université de Fribourg devrait mettre à disposition 250 000 francs suisse (plus de 205 000 euros) par an entre 2017 et 2020. La même somme sera débloquée par l’état fédéral.

Dans ce lieu conçu comme un centre de dialogue et d'échange, les enseignants musulmans seront accompagnés d'un théologien catholique qui assumera la direction du centre et qui sera professeur de la faculté de théologie. La faculté de théologie qui intégrera le centre ne perdra ni son caractère catholique ni sa renommée internationale, argue-t-on.

Le Conseil d'Etat de Fribourg conclut en recommandant au Parlement de rejeter le recours déposé par les quelques députés qui, irrités par l'initiative, veulent empêcher l'ouverture du centre.

Lire aussi :
Suisse : des universités prêtes à enseigner la théologie musulmane
Suisse : l’interdiction de l'islam dans les écoles publiques rejetée
Suisse : l’interdiction du Coran et des Hadiths invalidée
Allemagne : le premier centre de théologie islamique inauguré dans une université publique
Des imams diplômés en laïcité salués par Manuel Valls
Strasbourg : une faculté pour former les imams turcs