Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Suisse : plainte contre une affiche islamophobe

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 6 Février 2014



Suisse : plainte contre une affiche islamophobe
Le comité d'Egerkingen, émanation de l'aile dure du parti populiste de l’Union démocratique du centre (UDC), joue sur les peurs pour inciter les Suisses à voter oui à son projet contre « l'immigration de masse » avec une affiche clairement islamophobe.

« Bientôt 1 million de musulmans ? Par conséquent: stop à l’immigration de masse », peut-on lire sur l’affiche en question. Elle est également illustrée d’une courbe en hausse censée illustrer la hausse du nombre de musulmans et du dessin d’une femme portant un voile intégral.

Choqué, Matthias Bertschinger, un juriste membre des Verts suisses et ex-conseiller communal de la commune de Nunningen, a porté plainte, mardi 4 février, contre 14 politiciens UDC et deux de l'Union démocratique fédérale (UDF), tous membres du comité d'Egerkingen, rapporte la presse suisse. « Cette affiche dépasse non seulement les limites du bon goût, mais constitue aussi une discrimination raciale », peut-on lire dans le texte de sa plainte. « On suggère dans cette affiche que les musulmans sont un danger pour la Suisse. Ceux-ci sont donc stigmatisés et blessés dans leur dignité », est-il ajouté.

« Cette attaque ouvertement raciste sous couvert de s'attaquer à un problème réel, est intolérable. J'espère que d'autres Suisses agiront de même », commente, par ailleurs, Matthias Bertschinger. « Nous devons nous demander si cette forme de la politique de notre démocratie est digne. Je souhaite que l'on pose des limites à ces excès racistes. », argue-t-il.

Le comité d'Egerkingen a réagi en indiquant que les 16 personnes visées par la plainte sont en fait celles qui avaient porté l'initiative anti-minaret, ayant abouti à leur interdiction en 2009. Depuis, la composition du comité a changé, selon son secrétaire général, qui indique que lui et le président assument la nouvelle campagne et que ce sont seulement eux qui devraient être visés par la plainte.

La nouvelle initiative portée par l’extrême droite pour une limitation de l’immigration sera soumise aux citoyens le 9 février prochain.

Lire aussi :
Les patrons suisses disent oui à l’immigration
Suisse : une campagne « contre l’immigration de masse » lancée
Suisse : l'initiative UDC « contre l'immigration massive » validée
Suisse : l’interdiction de l'islam dans les écoles publiques rejetée
La Suisse tombe ses minarets