Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Strasbourg : prison ferme pour la profanation de tombes musulmanes et juives

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 20 Juin 2012



Trois jeunes appartenant à la mouvance skinhead ont été condamnés, mercredi 20 juin, à Strasbourg à des peines de 12 à 18 mois de prison ferme pour avoir profané en 2010 deux cimetières musulmans et un juif.

Nicolas Lecureur, Matthias Leyer et Jonathan Husser, tous âgés de 22 ans, étaient poursuivis pour dégradations à caractère raciste et provocation à la haine raciale ou religieuse. Les deux premiers, décrits lors de l'enquête comme les « meneurs » de ces profanations, ont écopé de 18 mois de prison ferme. Le troisième, qui n'était poursuivi que pour deux des trois profanations, a été condamné à un an ferme. Ils devront également verser plusieurs milliers d'euros de dommages et intérêts aux parties civiles.

Des trois prévenus, seul Matthias Leyer reconnaît à la fois sa participation aux faits et son idéologie d'extrême droite. Jonathan Husser, son cousin, reconnaît avoir été présent mais nie toute motivation extrémiste. Nicolas Lecureur reconnaît être d'extrême droite tout en niant avoir participé aux profanations.

Les dégradations dans les cimetières, sur 90 tombes au total, avaient eu lieu entre janvier et septembre 2010 dans trois lieux différents de l'agglomération strasbourgeoise. Plus d'un an après les premiers faits, et après une longue enquête, 16 suspects avaient été interpellés en mars 2011. Neuf suspects ont finalement été poursuivis, dont trois ont bénéficié d'un non-lieu. Les trois autres membres de cette bande, âgés de 16 à 17 ans lors de la première profanation, comparaîtront ultérieurement devant un tribunal pour enfants.

Lire aussi :

Les actes anti-musulmans en hausse de 58 % en 2011, l'islamophobie d'Etat dénoncé (CCIF)
Strasbourg : les musulmans obtiennent un cimetière public inédit en France
Neuf suspects mis en examen dans l’affaire des profanations du cimetière de Strasbourg
Strasbourg : une trentaine de tombes musulmanes profanées
Strasbourg : la profanation du cimetière juif indigne




Loading