Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 


 


Sur le vif

Sri Lanka : des civils musulmans humiliés en public par des soldats

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 21 Juin 2021 à 08:00

           


© Nazly Ahmed / CC BY-SA 2.0
© Nazly Ahmed / CC BY-SA 2.0
Au Sri Lanka, où la minorité musulmane est en proie à des discriminations, des civils ont été vus, dans des photos circulant sur les réseaux sociaux, les mains en l'air et agenouillés de force dans la rue par des soldats les accusant d'avoir violé les règles du confinement. La scène se déroulait à Eravur, à 300 kilomètres à l’est de la capitale Colombo.

Les images, devenues virales, ont provoqué un tollé, les actes ayant été jugés humiliants par des Sri Lankais. L’armée a ouvert, dimanche 20 juin, une enquête après que des responsables militaires ont reconnu que les soldats n’avaient pas le droit d’infliger de telles punitions.

L'armée a d'ores et déjà annoncé que l’officier responsable avait été démis de ses fonctions et que les soldats impliqués dans l’affaire avaient reçu l’ordre de quitter la ville. Elle « adoptera les mesures disciplinaires les plus strictes à l’encontre du personnel de l’armée en infraction », a-t-elle affirmé.

Les militaires ont été déployés par le gouvernement en appui aux policiers pour les aider à faire respecter les règles sanitaires par la population. Plus de 2 500 morts ont été enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie en 2020. Une période particulièrement douloureux pour les minorités chrétiennes et musulmanes qui ont été contraints d'incinérer leurs morts du Covid-19 pendant près d'un an. La mesure a finalement été levée en avril dernier.

Lire aussi :
Sri Lanka : chrétiens et musulmans soulagés par la fin des crémations forcées des victimes du Covid-19