Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Religions

Sous l'égide du G20, l'Indonésie organise un grand sommet entre les religions

Rédigé par Lionel Lemonier | Mardi 1 Novembre 2022 à 19:30

           

A l'approche de la réunion du G20, d'importants leaders religieux sont rassemblés en Indonésie pour discuter ensemble des manières dont les religions peuvent contribuer à résoudre les crises qui secouent la planète.



Representative Image of G20 Bali, Indonesia
Representative Image of G20 Bali, Indonesia
Le G20 approche. Organisée en Indonésie les 15 et 16 novembre, la 17e réunion des 19 pays aux économies les plus puissantes de la planète – plus l’Union européenne – sera précédée d’un sommet des religions (R20) qui se tiendra sous son égide mercredi 2 et jeudi 3 novembre sur l'île de Bali.

Les 400 participants, principalement des dignitaires religieux, se concerteront sur les meilleurs moyens de répondre aux grands défis de ce monde. Le sommet de donne pour objectif de s'assurer qu’au 21e siècle, les religions sont dans une recherche authentique et dynamique de solutions face aux crises et que les communautés religieuses ne constituent pas une source de problèmes mais, au contraire, participent à bâtir un monde meilleur.

Ce nouveau sommet religieux (R20) a été lancé à l’initiative conjointe de Mohammad Ben Abdelkarim Al-Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, et de Yahya Cholil Staquf, président général de Nahdlatul Ulama, la plus grande organisation islamique d'Indonésie.

En outre, le NU est depuis 2019 en partenariat avec l'Alliance évangélique mondiale, qui représente quelque 600 millions de protestants à travers la planète. En poste depuis 2020, son secrétaire général Thomas Schirrmacher participera au sommet, de même que le grand mufti d'Égypte Shawqi Allam, entre autres personnalités importantes. Il se fera sans le pape François, qui se prépare à se rendre au Bahreïn.

Lire aussi : Après les Emirats, le pape François au Bahreïn avec le souci de renforcer le dialogue avec les musulmans

« Construire des ponts entre l’Orient et l’Occident »

Le R20 a été récemment reconnu comme un groupe de travail officiel du G20. Sa première réunion, dans le pays musulman le plus peuplé du monde, sera ouverte par une intervention de Joko Widodo, le président de l’Indonésie. Le R20 rassemble des leaders issus des pays membres du G20, mais aussi d’autres pays du monde, dans l'optique de « construire des ponts entre l’Orient et l’Occident ». Il s'agit également de favoriser la compréhension mutuelle, la paix et l’amitié entre les peuples et les civilisations et d'« instiller des valeurs morales et spirituelles dans les structures économiques et géopolitique », a précisé Ishaq Zubaedi Raqib, le porte-parole du conseil indonésien Nahdlatul Ulama, auprès de l'agence indonésienne Antara.

Entre 2022 et 2024, l’Indonésie, l’Inde et le Brésil vont assurer successivement la présidence du G20. Ces pays comptent sur leur sol les plus importantes populations de musulmans, d’hindous et de catholiques au monde. Ils sont donc particulièrement bien placés pour représenter les milliards de croyants qui résident dans les pays du Sud et dont les gouvernements ne sont pas officiellement représentés à la table du G20.

L’Inde prendra le relais à la présidence du G20 du 1er décembre 2022 au 30 novembre 2023. Elle fait déjà partie de la troïka qui rassemble les pays ayant assuré, assurant ou appelés à assurer la présidence du G20, qui est actuellement constituée de l’Italie, de l’Indonésie et de l’Inde.

Lire aussi :
Avec Sant'Egidio, Macron prône le « devoir de résistance » des religions face à la guerre en Ukraine et ailleurs
Arabie Saoudite : un forum interreligieux sur les valeurs communes rassemble des leaders de grandes religions