Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Ramadan

Ramadan 2020 : face au coronavirus, un report du jeûne possible sous conditions en Belgique

Rédigé par | Jeudi 16 Avril 2020 à 15:30

           

Face à la pandémie du coronavirus, des catégories de personnes peuvent exceptionnellement être dispensées du jeûne, affirme l'Exécutif des musulmans de Belgique. Une dispense qui n'est pas, doit-on préciser, synonyme d'une annulation mais d'un report du jeûne.



Pour tout savoir sur le mois du Ramadan et l'actualité du fait musulman, téléchargez notre application en un clic et recevez nos notifications.

Face à la pandémie du Covid-19, est-il possible de reporter le jeûne du mois du Ramadan cette année 2020 ? A l’approche du début de ce mois béni, l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) répond par l’affirmative mais uniquement pour certaines catégories de personnes.

Tout savoir sur les dates du Ramadan 2020 ici

Qui peut être concerné par une dispense ?

En temps normal, les enfants, les personnes âgées ou vulnérables, les femmes enceintes ou allaitantes, les malades ainsi que les voyageurs sont dispensés de l’observation du jeûne.

« Cette année exceptionnellement, les personnes de confession musulmane qui travaillent en première ligne dans la lutte contre la pandémie de coronavirus (Covid-19) et qui sont confrontées à des circonstances de travail très pénibles (stress et fatigue intenses, horaire surchargé, port de tenues de sécurité qui accentuent la soif…) peuvent, si elles rencontrent des difficultés insurmontables, rompre le jeûne entamé et le reporter ultérieurement. Cela concerne principalement les membres du personnel des hôpitaux, des homes (maisons de retraites, ndlr) et des entreprises de pompes funèbres », indique l’instance dans un communiqué.

Lire aussi : Le jeûne du Ramadan, une pratique compatible avec le Covid-19 ? Une médecin répond aux questions

Cette dispense exceptionnelle peut aussi s’appliquer aux détenus, explique l’EMB dans un communiqué. « En raison de la réduction actuelle du personnel au sein des établissements pénitentiaires, la distribution des repas aux détenus de confession musulmane ne sera pas assurée le soir au moment de la rupture du jeûne, comme c’est le cas habituellement les autres années », précise-t-il. « Dans ce contexte, si les détenus rencontrent des difficultés pour observer le jeûne dans des conditions normales, ils peuvent dès lors exceptionnellement rompre leur jeûne et le reporter ultérieurement. »

Respecter les mesures de confinement et les gestes-barrières

Les mosquées de Belgique, comme dans de nombreux autres pays à travers l'Europe, demeureront fermées pendant le mois du Ramadan, et ce jusqu'à nouvel ordre. Pour permettre aux fidèles de continuer à vivre leur spiritualité, de nombreuses mosquées diffusent, depuis le début de la crise, leurs discours religieux via leur site internet et les réseaux sociaux. Une pratique qui continuera pendant le mois du Ramadan.

Rappelant l’importance de respecter les mesures de confinement en ces temps épidémiques, l’EMB recommande aux musulmans « de ne pas attendre la fin de la journée pour procéder à leurs achats » afin de « respecter les distances de sécurité et éviter les rassemblements de personnes devant les magasins de produits alimentaires ».

Pour l'organe, « il est primordial que l'ensemble de la communauté musulmane respecte scrupuleusement toutes ces recommandations et comprenne qu’elles sont essentielles pour préserver la santé publique. Dans ce contexte, la patience est la meilleure des vertus ».

Aussi, « les repas de rupture du jeûne doivent être pris à la maison et être partagés uniquement entre les membres de la famille qui y habitent », rappelle aussi l’Exécutif. « L’invitation des proches, des amis et des voisins est malheureusement proscrite en raison de l’obligation de distanciation sociale imposée par les autorités publiques. Les rassemblements de personnes, qui se forment parfois après la prise des repas, ne sont pas non plus tolérés. Par ailleurs, les fidèles qui restent éveillés durant une partie de la nuit doivent être attentifs à la préservation de la tranquillité de leur voisinage. »

Pour être tenu-e-s informés de l'actualité du Ramadan et du fait musulman, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter !

Lire aussi :
Covid-19 : De grâce, restez chez vous !
Coronavirus : l’appel des organisations musulmanes de Belgique à fermer les mosquées
Ados et jeunes adultes face au Ramadan : Jeûner pendant les examens ? A partir de quel âge ?


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur