Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

Présidentielle : l'obsession d'Eric Zemmour pour l'islam, tout un programme

Rédigé par Lionel Lemonier | Mardi 25 Janvier 2022 à 08:00

           


Le candidat à l'élection présidentielle Éric Zemmour © Wikimedia/IllianDerex
Le candidat à l'élection présidentielle Éric Zemmour © Wikimedia/IllianDerex
Mais jusqu’où ira le délire d'Eric Zemmour ? Non content de vouloir supprimer le droit du sol ou le regroupement familial, le candidat d'extrême droite, récemment condamné pour provocation à la haine raciale, veut toujours imposer « un prénom français » aux parents d’un nouveau-né.

Eric Zemmour continue toujours plus loin. Il a dévoilé ses intentions s’agissant de la présence de la religion musulmane en France sur son compte Twitter, à travers un « programme islam » en trois volets : imposer la discrétion ; stopper l’endoctrinement ; empêcher les influences étrangères.

Pour le premier volet, il prône l’interdiction du voile islamique dans l’espace public - en totale opposition à la laïcité - et l’interdiction de minarets et de mosquées « imposantes », sans précision sur la signification précise de ce dernier qualificatif. Quant au deuxième, il se dit favorable à la fermeture définitive des « lieux de promotion du djihad » et à l’interdiction des « Frères musulmans et de toute mouvance liée ».

Pour finir, le candidat xénophobe entend imposer « un strict contrôle des imams et des financements étrangers du culte musulman » et réclame l’expulsion systématique de « tous les étrangers pouvant représenter une menace pour l’ordre public, en particulier les fichés S ».

Zone Interdite, l'opportunité

Le programme, qui contient des propositions posant des problèmes juridiques, a été dévoilé dans la nuit du 23 au 24 janvier, vers 2h du matin, un horaire qui démontre la précipitation de l’équipe « zemmourienne » à rebondir sur le reportage de M6 afin de créer le buzz autour de sa candidature.

Le reportage, intitulé « Face aux dangers de l’islam radical, les réponses de l’État », a été diffusé dimanche 23 janvier dans le cadre de l’émission Zone Interdite. A deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, une telle diffusion est accusée de participer à relancer des polémiques stériles concernant l’islam en France, au détriment de problèmes autrement plus urgents à traiter pour les Français dont le pouvoir d'achat, le chômage, la pauvreté, la détérioration du climat, ou encore les inégalités.

Lire aussi :
Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine raciale envers les migrants mineurs isolés
Au meeting de Zemmour à Villepinte, les violences de l'extrême droite au rendez-vous (vidéo)
Zemmour partout, bon sens nulle part ? Le danger d’un candidat semeur de haine




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Chrif le 25/01/2022 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'immigré Zemmour connu pour son discours populiste, raciste, antisémite, islamophobe va bcp plus loin concernant l'islam puisqu'il demande aux musulmans de ne pas pratiquer leur religion !
Voilà des années que le polémiste s'en prend aux citoyens musulmans sans véritable réaction des soi disant "représentants" du culte que ce soit le Cfcm créé par Sarkozy en 2003 ou les prétendus "recteurs" des grandes mosquées. Tous ces gens arborent des médailles françaises mais sans pouvoir stopper la fachosphère médiatico-politique qui a pris bcp d'ampleur depuis 20 ans. C'est ainsi que sous couvert de critiquer l'immigration et les vagues de migrants, Zemmour, lui-même judéo-arabo--berbère comme il se définit parfois, se permet de s'attaquer aux citoyens musulmans car il sait qu'ils sont mal représentés, sans défense, ni droit de réponse. Et le pire est à venir si on ne change pas radicalement tous ces "responsables" auto désignés ou auto proclamés qui restent accrochés à leurs chaises vides. Place aux compétences et aux nouvelles générations (femmes et hommes) instruites et maîtrisant la communication. C'est urgent !

2.Posté par Rond LEDARON le 25/01/2022 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ingratitude de Zemmour face aux musulmans qui ont accueilli en autres les juifs chassés d'Espagne,lors de la reconquista ,est patente.
Quels sont les évènements qui ont marqués sa chair et son esprit pour qu'il fasse fi de tout un pan de l'Histoire et qu'il nourrisse une haine telle qu'elle suinte par tout les pores de ses discours ?
Quels sont les ressorts psychologiques qui l'affectent au point de vouer sa vie à l'exécration de l'Islam et des musulmans.
Les psychiatres du futur se pencheront avec délectation sur ce cas d'école qui défie l'entendement.

3.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 29/01/2022 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ledaron Zemmour se prétend berbère, et à moins qu'il ne fut chassé d'Espagne après l'avoir envahi, est bien un Africain natif, de souche antérieure à la conquête musulmane...

Sa haine de l'islam est toute relative et on ne peut nier qu'il fait des distinctions entre les musulmans, critiquable par ailleurs, mais c'est une autre question. Votre allusion aux pores de sa peau est une exagération désagréable.

Au sujet des prénoms, sa proposition n'est pas d'interdire certains prénoms ou d'imposer leur changement, mais au contraire de rendre obligatoire au moins un prénom supplémentaire de connotation "calendaire" lors des futures déclarations à l'Etat civil français (nulle loi ne peut être rétroactive) ce qui scellerait l'appartenance à la nation du nouveau petit français. Rien de méchant, même si cela peut paraitre bizarre (on pouvait en fait s'appeler Mohammed du temps de Napoléon).

@Chrif Eric Zemmour n'est pas immigré: il est né français en France... Il n'a pas de discours antisémite, (il est juif lui-même) et ne propose pas d'interdire la pratique de la religion musulmane. Vous semblez mal informé, ou maitrisez mal une communication par ailleurs agressive. Je serais donc d'accord avec vous pour dire que les musulmans gagneraient à être mieux représentés.