Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy triomphe chez les Franco-Israéliens

Rédigé par La Rédaction | Lundi 23 Avril 2012



Nicolas Sarkozy a du succès auprès des Franco-Israéliens. Hier, lors du premier tour de l'élection présidentielle, il a obtenu près de 80,5 % des voix auprès des Français installés en Israël. Il arrive nettement devant François Hollande, qui totalise à peine 8 % des voix.

Avec 80,5 % des voix, Nicolas Sarkozy obtient plus qu’un plébiscite. Les Franco-Israéliens l’aiment et le lui font savoir. En 2007, plus de 80 % avaient déjà voté pour lui.

Marine Le Pen suit les deux vainqueurs du premier tour avec 3,87 % et devance de peu François Bayrou et ses 3,5 %.
Comme en France, les Français d’Israël ont également été plus nombreux à voter pour le FN qu’en 2007. Cette année là, Jean-Marie Le Pen n’avait obtenu que 1 % des voix.

Pourtant malgré cette progression du vote FN, les Franco-Israéliens sont loin de partager les idées du parti d’extrême droite. « Le fait qu’un cinquième des Français s’identifient aux positions de l’extrême droite, même si elles sont dissimulées derrière le visage souriant d’une femme au ton modéré, doit nous inquiéter en tant qu’Israéliens », a d’ailleurs déclaré au site d’information Ynet l’ancien ambassadeur israélien en France, Daniel Shek.

Ce scrutin est donc marqué par une forte adhésion des Franco-Israéliens au président-candidat Nicolas sarkozy. Il contraste avec celui des Franco-Palestiniens qui ont voté majoritairement à gauche. Dans le bureau de vote de Ramallah (Cisjordanie), qui accueillait des électeurs de l’ensemble des Territoires palestiniens, Jean-Luc Mélenchon arrive en tête avec 33,33 % des suffrages (sur 54 votants), devançant d’une voix François Hollande (31,4 %).

L'abstention en Israël et dans les Territoires palestiniens a toutefois été forte, avec seulement 14,9 % de participation.

Lire aussi :
Présidentielle 2012 : le score historique du FN détonne mais préoccupe
Présidentielle 2012 : les résultats du 1er tour
Présidentielle 2012 : le match Hollande-Sarkozy lancé, le FN renforcé, forte mobilisation électorale
Présidentielle : le vote juif toujours acquis à la droite sarkozyste ?