Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Municipales 2014 : Robert Ménard prend la mairie de Béziers

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 30 Mars 2014



Mourad Boudjellal ne fera pas jouer ses joueurs du RC Toulon à Béziers (Hérault). Robert Ménard a été élu, dimanche 30 mars, maire de l’une des villes les plus pauvres de France, offrant une victoire au Front national qui soutenait sa candidature avec le Bloc identitaire.

Le fondateur de Reporters sans frontières (RSF) a été élu avec 47,4 % des voix contre 47,2 % au premier tour. Son rival UMP, Elie Aboud, a recueilli 35% des suffrages. Le socialiste Jean-Michel Du Plaa, qui a tenu à se maintenir en course, a obtenu 18,9 % des voix. Ce dernier n’a pas eu l’investiture du Parti socialiste qui obligeait ses candidats arrivés troisième à se désister au profit de la droite ou des candidats de gauche pour faire barrage au FN.

Robert Ménard succédera à Raymond Couderc (UMP), qui était l'édile de Béziers depuis 1995. De nombreux Bitterois de confession musulmane craignent désormais que sa défiance envers l'islam et ses fidèles se répercute rapidement sur le terrain.

« Nous avons tout à craindre mais nous ne laisserons rien passer. Nous appellons tous les Biterrois, à prendre un peu de recul et être vigilant face à la montée du racisme et de l'islamophobie dans notre ville », a réagi la section locale du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) à l’annonce de la victoire.

Lire aussi :
Ces musulmans qui usent de la religion pour (dé)légitimer le vote
Béziers : Mourad Boudjellal contre le FN, le clash
Béziers : les musulmans dénoncent le danger Ménard
Le « front républicain », l'arnaque politique des municipales