Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Montée des actes islamophobes en 2012

Rédigé par La Rédaction | Lundi 19 Novembre 2012



Les actes anti-musulmans ont augmenté de 42,2 % en France sur les 10 premiers mois de l’année 2012 avec 175 actes contre 123 durant la même période en 2011. C’est le constat consternant que fait l'Observatoire national contre l'islamophobie, qui dépend du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Cela inquiète Abdallah Zekri, le président de l’Observatoire. « Devant cette recrudescence des actes anti-musulmans, je maintiens mon appel à M. le Président de la République pour qu'il fasse une déclaration solennelle incluant la lutte contre l'islamophobie comme cause nationale », écrit-il dans un communiqué publié dimanche 18 novembre. Il avait déjà formulé cet appel à Jean-Marc Ayrault lorsque les responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM) avaient été reçus le 8 novembre, à Matignon.

L'Observatoire national contre l'islamophobie qui comptabilise les menaces et les actions anti-musulmanes, allant des dégradations aux homicides, est bien placé pour constater cette montée de l’islamophobie. Dans le détail, ce sont les menaces qui ont le plus fortement augmenté en 2012 (+ 58,1 % d'une année sur l'autre) et en particulier les tracts et courriers (+ 70,9 %) et les inscriptions (+ 39,5 %), souligne l'Observatoire.

« L'action la plus spectaculaire fut l'occupation, le 20 octobre 2012, de la mosquée de Poitiers par 74 personnes se réclamant du groupe Génération identitaire » qui « ont pendant plusieurs heures scandé des propos guerriers à l'encontre de l'islam et des musulmans », note Abdallah Zekri. Et comme à l’accoutumée, il précise que ces chiffres sont « en dessous » de la réalité, car ils ne tiennent compte que des actes pour lesquels il y a eu un dépôt de plainte.

« Les actes de discrimination à l'égard des musulmans ou de la religion musulmane, les dernières caricatures de "Charlie Hebdo", les propos et déclarations de certains politiques qui stigmatisent l'islam et les musulmans, les manifestations des groupes identitaires scandant des propos hostiles à l'islam et aux musulmans » ne sont pas pris en compte, précise-t-il.
C’est sûr, comptabiliser tous ces actes confondus ferait exploser le compteur des actes anti-musulmans qui avaient déjà fortement augmenté en 2011.

Lire aussi :
Les actes anti-musulmans en forte hausse en 2011
Les actes anti-musulmans en hausse, l’intolérance aussi
Le CCIF décrète l’état d’urgence face à l’islamophobie
Islamophobie : le CFCM presse Hollande
« Nous sommes la Nation » : la communication du CCIF contre l'islamophobie
Mosquée de Poitiers : une nouvelle escalade dans la violence islamophobe