Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Menace sur Hassen Chalghoumi : sitôt arrêté, sitôt expulsé vers l'Algérie

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 27 Octobre 2022 à 10:45

           


© Highwire75/CC-BY-2.0
© Highwire75/CC-BY-2.0
L'homme armé d'un grand couteau qui s'était introduit vendredi 21 octobre dans la mosquée de Drancy, en Seine-Saint-Denis, où officie Hassen Chalghoumi a été expulsé mardi 25 octobre vers l'Algérie. Il faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

L'individu, un SDF de 42 ans selon Le Parisien, entré dans la mosquée au moment de la prière, n'aurait pas été menaçant. Mais une fois la prière terminée, les policiers l'ont interpellé. Hassen Chalghoumi avait, quant à lui, été exfiltré. Avant l'expulsion de l'individu, le responsable de la mosquée de Drancy avait annoncé sur ses réseaux sociaux une plainte contre l'Algérien pour « tentative de meurtre ».

« Ne nous trompons pas : il ne s’agit pas là d’un "homme déséquilibré" ou "fragile psychologiquement" comme nous le lisons souvent avec "pudeur" : il avait choisi le jour, l’heure et le lieu de prière non par hasard. L’enquête nous en apprendra plus sur ses motivations, je fais confiance à la justice de notre pays », avait-il signifié. « Sachez que son acte me renforce dans la justesse de mon combat pour défendre l’islam des lumières, ses valeurs, ses rites, ses coutumes, sa culture aux antipodes de la radicalité, et surtout l’immense majorité des musulmans de France qui aspirent à vivre en paix et en harmonie dans les idéaux républicains que leur offre leur pays, la France. »

Lire aussi :
Autour de Hassen Chalghoumi, des imams d'Europe unis dans la lutte contre la radicalisation