Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mayotte : la seule liste FN renonce au second tour

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 27 Mars 2014



La seule liste Front national (FN) de Mayotte, qui s'était qualifiée pour le second tour des municipales avec 12,21 % des voix à Mtsamboro (nord), a décidé de se retirer de la course. Malgré les recommandations des dirigeants nationaux du FN, sa tête de liste Faoulati Sandi a annoncé à l'AFP son retrait de la course électorale.

« Nos dirigeants du FN au niveau national espéraient que nous y allions mais je leur ai expliqué qu’ici à Mayotte les gens ne réfléchissent pas comme ça : ce ne serait pas pédagogique de s’entêter à y aller pour la forme, et de risquer de sortir avec un score plus bas qu’au premier tour », explique la Mahoraise de 40 ans. « Mathématiquement, on a gagné 12 % soit 418 voix, mais cela ne suffit pas pour poursuivre la bataille au deuxième tour », estime-t-elle.

« Nous préférons honorer ce score de 12 % et pouvoir attirer davantage d’adhérents à nos idées en vue de futures échéances », ajoute-t-elle en assurant qu’au « FN de Mayotte, on n’a pas d’idées racistes, xénophobes, ni antisémites, on est musulmans ». Dans ce département français où la grande majorité de la population est musulmane, Faoulati Sandi a pourtant axé sa campagne sur des thèmes chers au parti d'extrême droite en dénonçant l’afflux de migrants clandestins en provenance des Comores.

Pour le deuxième tour, elle « ne donne pas de consigne de vote » à ses électeurs qui auront le choix entre Rachidi Ishaka, le candidat UMP arrivé en tête lors du premier tour avec 33,33 %, et deux candidats de divers gauche, Colo Harouna (30,15 %) et Ben Said Laïthidine (16,77 %).

Sur les sept listes FN présentes en Outre-mer, seule celle menée par Faoulati Sandi a réussi à se qualifier pour le second tour. « A La Réunion, les cinq listes ratent leur implantation locale avec des scores qui plafonnent à moins de 3 %. En Nouvelle-Calédonie, c'est à peine mieux », note Radio Outre-mer 1ere. A côté, la réussite de la seule liste frontiste de Mayotte surprend.

Lire aussi :
Mayotte la musulmane fait partie de la France
Mayotte : une mosquée profanée, les auteurs identifiés
Mosquée profanée à Mayotte : les dignitaires musulmans en action
Municipales 2014 : l’abstention en force dans une France remuée par l'extrême droite