Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mariage pour tous : le cardinal André Vingt-Trois hausse le ton

Rédigé par La Rédaction | Mardi 16 Avril 2013



L’adoption du projet de loi sur le mariage homosexuel contribuera à faire plonger la France dans la violence, estime le cardinal André Vingt-Trois. L'archevêque de Paris a fustigé « la tentation de refuser toute différence entre les sexes » et « l'incapacité à assumer qu'il y ait des différences entre les gens » lors d’un discours tenu devant la Conférence des évêques de France réunie en assemblée plénière, mardi 16 avril.

« C'est ainsi que se prépare une société de violence », a-t-il ajouté. « Notre société a perdu sa capacité d'intégration et surtout sa capacité d'homogénéiser des différences dans un projet commun », a déploré l'archevêque, qui prononçait son dernier discours en tant que président de la Conférence épiscopale. Ses confrères doivent élire mardi un successeur dont le nom ne devrait être connu que jeudi 18 avril.

Pour son dernier discours à cette fonction, il a donc tenu à mettre en garde contre l’adoption de la loi ouvrant le droit aux couples homosexuels de se marier et d’adopter des enfants.

« Que tous les moyens aient été mis en œuvre pour éviter le débat public, y compris dans le processus parlementaire, peut difficilement masquer l'embarras des promoteurs du projet de loi », a-t-il dénoncé, alors que le gouvernement a décidé d’accélérer le calendrier d’examen de la loi sur le mariage pour tous.

« Passer en force peut simplifier la vie un moment. Cela ne résout aucun des problèmes réels qu'il faudra affronter de toute façon. Pour éviter de paralyser la vie politique dans un moment où s'imposent de graves décisions économiques et sociales, il eût été plus raisonnable et plus simple de ne pas mettre ce processus en route», a jugé le cardinal André Vingt-Trois.

Depuis l’annonce de ce projet de loi, il n’a eu de cesse de s’y opposer. « Réduire ces manifestations à une manie confessionnelle, rétrograde et homophobe, ne correspond évidemment pas à ce que tout le monde a pu constater », a-t-il jugé.

Alors que le gouvernement veut aller plus vite, les opposants à cette loi ont également renforcé leur mobilisation avec des actions coup de poing. Une grande manifestation des anti-mariage pour tous est prévue dimanche 21 avril.

Lire aussi :
Mariage pour tous : le gouvernement se presse, les opposants en colère
Mariage pour tous : le Sénat dit « oui »
30e RAMF : l’appel du pied de Frigide Barjot aux musulmans
Mariage pour tous : jusqu’à 1,4 million d'opposants dans les rues
Mariage pour tous : la mobilisation continue, les musulmans à l'offensive
Mariage pour tous : les cultes auditionnés au Sénat, le CFCM catégorique
Mariage gay : les religions à l’Assemblée nationale, consultées pour rien