Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Loi anti-burqa : la France vivement critiquée par les Etats-Unis

Rédigé par La Rédaction | Mardi 31 Juillet 2012



Un an et demi après le début du Printemps arabe, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a commenté ce lundi 30 juillet 2012 un rapport concocté par son ministère pour l'année 2011.

Le département d’Etat renvoie une piètre image de l’Europe sur « les conséquences des transitions politiques et démographiques sur les minorités religieuses, l'impact des conflits sur la liberté religieuse ainsi que la poussée de l'antisémitisme ». La France et la Belgique sont particulièrement visées à cause de leurs lois contre le port du voile intégral. Porter ou non un vêtement religieux « doit être un choix personnel », selon Suzan Johnson Cook, ambassadrice pour les Libertés religieuses au département d'Etat.

Œuvre de la complicité de l’UMP et du Parti socialiste. , la loi française interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est appliquée depuis le 11 avril 2011. Une loi identique a été mise en vigueur en Belgique depuis juillet 2011.

Par ailleurs, la Chine n’est pas épargnée par les Etats-Unis sur le même sujet. « Une nette dégradation en 2011 du respect et de la protection par le gouvernement de la liberté religieuse » a ainsi été dénoncée par le département d’Etat, inquiet du sort « des bouddhistes tibétains et des chrétiens et musulmans ouïghours ».

Mais au-delà de ces mauvaises nouvelles, de bonnes apparaissent à l’endroit des pays de l’Afrique du Nord. En effet, Washington salue les « transitions politiques toujours en cours en Afrique du Nord et au Moyen-Orient », notamment en Tunisie, en Libye et en Egypte. Et ce, parce que la situation des minorités religieuses dans ces pays fait la une de l'actualité internationale.





Loading