Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Libye : Seïf al-Islam, wanted à tout prix

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 21 Octobre 2011 à 15:10

           


Après la mort de Mouammar Khadafi, jeudi 20 octobre, son fils Seif al-Islam est le dernier membre de la famille déchue encore recherché par le Conseil national de la transition (CNT), la Cour pénale internationale (CPI) et Interpol.

Le reste de sa famille a été en partie décimée – son frère, le militaire Mouatassim, a aussi été tué avec son père - et les survivants se sont éparpillés en Algérie et au Niger.

Le Haut commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a estimé vendredi 21 octobre que la mort de Kadhafi « met un terme à huit mois d'extrême violence et de souffrances pour le peuple libyen » mais souhaite qu’une enquête soit ouverte sur les zones d'ombre entourant le décès du colonel et qu'une autopsie soit pratiquée avant l'inhumation.

Le CNT a affirmé de son côté que l’ancien Guide libyen sera enterré dans les 24 heures selon les rites musulmans en un endroit tenu secret pour empêcher la transformation de sa tombe en un lieu de pèlerinage. Toutefois, son enterrement, qui devait avoir lieu avant la prière de la mi-journée, ne s'est pas déroulé vendredi et a été repoussé en l'attente de trouver un lieu pour sa dépouille.

Lire aussi :
Libye : le colonel Kadhafi est annoncé mort
Interpol à la recherche du colonel Kadhafi, introuvable
Libye : les savants musulmans appellent les rebelles au calme
Libye : ouverture d’une enquête pour « crimes contre l’humanité »