Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

Les vestiges d’une antique mosquée découverte dans le désert de Néguev

Rédigé par Lionel Lemonier | Jeudi 23 Juin 2022 à 18:25

           


Une photographie aérienne d'une mosquée du 7e siècle aux abords de Rahat, considérées comme l'une des plus vieilles au monde. © Emil Aladjem, Autorité des antiquités d'Israël
Une photographie aérienne d'une mosquée du 7e siècle aux abords de Rahat, considérées comme l'une des plus vieilles au monde. © Emil Aladjem, Autorité des antiquités d'Israël
Des archéologues israéliens ont récemment révélé avoir découvert les vestiges d’une ancienne mosquée dans le désert du Néguev. Selon l'Autorité des antiquités d'Israël (AAI), cette découverte met en lumière la période de transition que la région a connue entre chrétienté et islam. Les vestiges, vieux de plus de 1 200 ans, ont été découverts sur un terrain de construction de nouveaux logements dans la ville de Rahat, a précisé l'AAI dans un communiqué.

La mosquée est constituée d’une salle carrée et d’un mur doté d’une niche en forme de demi-cercle, en direction du sud, la direction de La Mecque. « Cette architecture particulière nous indique que le bâtiment était utilisé comme mosquée », ont précisé les responsables de l’IAA, cités par l'AFP, qui pensent que la mosquée pouvait contenir une douzaine de fidèles en même temps. Tout près de la mosquée, les vestiges d’une maison luxueuse ont également été découverts. Ils contenaient les restes de vaisselle et des objets en verre qui prouvent la richesse des anciens habitants.

Il y a trois ans, les archéologues de l’AAI avaient dégagé une autre mosquée située non loin, qui datait elle-aussi de la même période. Ils déclarent être en présence de deux édifices religieux islamiques « parmi les plus anciens connus dans le monde ». Les mosquées et les maisons adjacentes mettent en lumière « le processus historique qui s’est déroulé dans le nord du Neguev avec l’introduction de la nouvelle religion, l’islam, et avec l’établissement d’un nouvel ordre politique et d’une nouvelle culture dans la région, indique l’IAA. Ils se sont répandus graduellement, en héritant du mode de gouvernement byzantin et de la religion chrétienne qui régnaient sur cette région pendant des centaines d’années. »

La conquête musulmane de la région est intervenue dans la première moitié du 7e siècle de notre ère. L’AAI a précisé que les mosquées découvertes à Rahat seraient préservées dans leur état actuel, que ce soit en tant que monuments historiques ou en tant que lieu de prière.

Lire aussi :
Palestine : une des plus vastes mosaïques au monde exposée à Jéricho (vidéo)*
Une mosquée vieille de 1 000 ans découverte aux Émirats
Suède : comment l'inscription « Allah » a été retrouvée sur des vêtements portés par des Vikings
Des tombes musulmanes découvertes à Nîmes, les plus anciennes en France