Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les partisans du mariage pour tous en veulent plus

Rédigé par La Rédaction | Lundi 17 Décembre 2012



Après les opposants au mariage et à l’adoption par les couples homosexuels, ce sont les défenseurs de ce projet de loi qui ont battu le pavé, dimanche 16 décembre, dans la capitale. La veille, plusieurs dizaines de milliers de personnes s’étaient également rassemblées dans des villes de province en faveur des unions civiles gay.

Moins d’un mois après la manifestation contre le mariage pour tous, la contre-manifestation a mobilisé à Paris 150 000 personnes selon les organisateurs, 60 000 selon la police.

Dans le cortège, le PS a mené la marche avec le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et Harlem Désir, premier secrétaire du parti, aux avant-postes. « A partir du moment où il y aura le droit au mariage pour tous, et donc pour les couples homosexuels, nous voulons aller au bout de l’égalité, y compris pour la PMA », la procréation médicalement assistée, a indiqué M. Désir.

La manifestation organisée par l’Inter-LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels), appelait par ailleurs à aller dans ce sens.« Nous envoyons un signal très fort à la majorité politique et au gouvernement, pour que François Hollande tienne ses engagements », a déclaré Nicolas Gougain, porte-parole de l’Inter-LGBT.

Le gouvernement pourrait accorder le droit à la PMA aux couples du même sexe. Ainsi, le ministre des relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a indiqué que le gouvernement n’ira pas contre un tel amendement, qui sera déposé lors de l’examen du texte au Parlement à partir du 29 janvier 2013.

Deux jours avant cette date, les partisans de la loi ont prévu de manifester une nouvelle fois pour s'assurer que le texte puisse être examiné puis adopté. Mais les anti-mariage pour tous, n’ont pas dit leur dernier mot même si la loi a toutes ses chances de passer. Ils prévoient une manifestation le 13 janvier.

Des personnalités de droite, comme le président contesté de l’UMP, Jean-François Copé devraient y participer, tout comme le club de réflexion musulman Fils de France, qui juge « essentielle » la « mobilisation des musulmans de France ». La bataille entourant cette promesse de campagne de François Hollande n’est pas terminée.

Lire aussi :
100 000 personnes dans les rues contre le mariage gay
Le mariage homosexuel s’oppose à la « loi universelle » pour l’UOIF
Pour ou contre le projet de loi « Mariage pour tous » ? Les arguments du CFCM
Le projet de loi du mariage homosexuel adopté en Conseil des ministres
Mariage homosexuel : plus de 1500 élus taclent Hollande
Le mariage homosexuel arrive en France