Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le mariage homosexuel s’oppose à la « loi universelle » pour l’UOIF

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 14 Novembre 2012



Après le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), c’est au tour de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) de formuler, arguments à l’appui, son opposition au mariage et à l’adoption des couples homosexuels, dans une tribune publiée mardi 13 novembre sur Saphirnews.

Alors que la loi relative au mariage et à l’adoption pour les couples du même sexe devrait être votée en début d’année 2013, l’UOIF estime qu’il est important qu’elle participe à un débat qui « remet en cause l’un des fondements principaux de notre société, à savoir le socle familial dans sa globalité ».

Comme le CFCM, elle rappelle avant tout que dans « la lignée des traditions monothéistes, la religion musulmane ne reconnaît pas d’autres unions conjugales, autre que celle d’un homme et d’une femme. » L’union entre un homme et une femme est à la base de la vie, insiste l’UOIF, indiquant qu’il s’agit d’une « loi universelle ».

La loi qui permettrait aux couples homosexuels mariés d’adopter des enfants est aussi largement critiquée par l’UOIF, pour qui il faut préserver le socle familial classique représenté par une mère et un père afin de préserver l’équilibre des enfants. « La construction de l’identité, y compris de l’identité sexuelle, passe par la présence forte de parents de sexe différents », assure l'organisation.

En outre, l’UOIF s’interroge sur la nécessité de légiférer dans ce sens au regard du nombre de couples visés par cette nouvelle législation. « 300 000 personnes sont donc à priori concernées. À l’évidence, il s’agit de chiffres dans une proportion totalement marginale et il n’est pas aujourd’hui admissible qu’une minorité, au nom de valeurs humanistes, auxquelles nous sommes tous attachés, promeuve ses intérêts propres et personnels au détriment d’une majorité. », commente l’UOIF.

Sans surprise, l’avis des représentants du culte musulman va dans le sens des valeurs traditionnelles familiales, à l’image des représentants du culte catholique qui ont fait entendre à plusieurs reprises leur opposition à cette promesse de campagne du président François Hollande.

Lire aussi :
Sur le mariage entre personnes de même sexe et l'homoparentalité : le point de vue de l'UOIF
Pour ou contre le projet de loi « Mariage pour tous » ? Les arguments du CFCM
Le projet de loi du mariage homosexuel adopté en Conseil des ministres
Mariage homosexuel : plus de 1500 élus taclent Hollande
Le mariage homosexuel arrive en France
Le mariage gay et l'adoption « pour tous » autorisés dès 2013




Loading












Recevez le meilleur de l'actu