Connectez-vous S'inscrire






Livres

Les nouveaux acteurs de l’islam, par Anne-Bénédicte Hoffner

Reçu à Saphirnews

Rédigé par | Vendredi 7 Avril 2017



L'avis de Saphirnews

Les nouveaux acteurs de l’islam est un livre né du fruit de rencontres avec des personnalités musulmanes qui ont touché Anne-Bénédicte Hoffner. Rencontres que la journaliste spécialisée sur les questions d’islam au sein du quotidien La Croix a souhaité partager en couchant sur le papier leurs parcours et leurs réflexions qui bousculent des préconçus en matière de pensée islamique, sans pour autant être « moins musulmans » que d’autres.

Ces hommes et femmes - qui sont loin de tous se ressembler - sont au nombre de six : Hicham Abdel Gawad, enseignant en religion islamique en collège et lycée en Belgique, Iqbal Gharbi, professeure de psychologie à l’université de la Zitouna en Tunisie, l’islamologue Michael Privot, l’imam Mohamed Bajrafil, l’auteur de théâtre Farid Abdelkrim et Nayla Tabbara, directrice de l’institut de la citoyenneté et la gestion de la diversité de la fondation Adyan au Liban.

Les nouveaux acteurs de l’islam, par Anne-Bénédicte Hoffner
Ce sont moins des penseurs que des « expérimentateurs de chemins nouveaux pour la pensée islamique et pour le "vivre aujourd’hui l’islam avec les autres" », les présente Rachid Benzine, qui préface l’ouvrage. Il est lui-même auteur en 2004 du livre Les nouveaux penseurs de l'islam (Albin Michel), entre autres, Mohammed Arkoun et Farid Esack, porteurs d'idées qui sortent des sentiers battus du consensus communautaire.

Depuis, treize ans sont passés et, dans une forme de continuum, place à quelques uns des « nouveaux acteurs de l’islam », exposés par Anne-Bénédicte, qui dit son inquiétude face au « dialogue de sourd engagé autour de l’islam », tiraillé entre ceux qui lient irrémédiablement islam et violence, ceux qui sont enfermés dans une lecture religieuse sectaire, mais aussi ceux qui se complaisent à dire que « l’islam n’a rien à voir » avec les violences commises en son nom, en rejetant toute idée d’une introspection théologique et philosophique pourtant nécessaire pour lutter contre les extrémismes. Ce livre, plaidoyer contre la violence et le sectarisme qui est d'ailleurs une matrice de son ouvrage, offre aux lecteurs de nouveaux horizons face aux nombreux défis posés par nos sociétés modernes. Un livre assurément captivant.

Présentation de l’éditeur

Nombreux sont les musulmans qui refusent que leur religion soit caricaturée : par ceux qui déclarent ne pas aimer l'islam, mais aussi par ceux qui prétendent le connaître mieux que les autres et qui cherchent à imposer leurs conceptions sectaires à tous. Anne-Bénédicte Hoffner a enquêté parmi ces « nouveaux acteurs de l'islam » qu'elle rencontre régulièrement dans son travail de journaliste. Elle met en lumière six personnalités : Hichem Abdel Gawad, Iqbal Gharbi, Michaël Privot, Mohamed Bajrafil, Farid Abdelkrim et Nayla Tabbara, qui ont choisi d'agir pour transmettre à leur façon, très différentes les unes des autres, un islam qui réconcilie et qui réunit.

L'auteur

Anne-Bénédicte Hoffner est journaliste à La Croix, au service Religion, spécialiste du monde musulman. Les nouveaux acteurs de l’islam est son premier ouvrage.

Anne-Bénédicte Hoffner, Les nouveaux acteurs de l’islam, Editions Bayard, mars 2017, 190 p., 16,90 €.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur



Loading