Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le roi d'Arabie, l'émir du Qatar et Zidane : musulmans les plus influents du monde

Rédigé par La Rédaction | Lundi 26 Novembre 2012



Les noms des 500 musulmans les plus influents du monde en 2012 ont été dévoilés pour la quatrième année consécutive par le Centre royal d’études stratégiques islamiques d’Amman.

Dans le trio de tête du top 50, on retrouve les mêmes personnalités que l’an dernier. Le roi Abdallah II d’Arabie Saoudite arrive, pour la quatrième année consécutive, premier du classement. Mais cette fois, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, deuxième du classement, prend la place du roi du Maroc Mohammed VI, cette année, troisième.

Beaucoup d’autres chefs d’Etat du monde musulman se trouvent dans ce top 50 comme Mohamed Morsi, le nouveau président égyptien, qui se hisse à la 11e place. Mohammed Badie, le guide suprême des Frères musulmans auxquels appartient Morsi, fait mieux en se plaçant cinquième, suivi de l’émir du Qatar, Hamad bin Khalifa Al-Thani, qui a réussi à attirer l'attention de son minuscule pays sur la scène internationale.

Les chefs religieux à l’image des grands muftis d’Arabie Saoudite et d’Egypte font également partie de ce top 50, où l’on trouve uniquement trois femmes : Munira Qubeysi, leader du mouvement qui porte son nom pour la promotion de l'éducation des femmes, à la 21e place, suivie plus loin de la reine Rania Al-Abdullah de Jordanie à la 37e place et de Sheikha Moza Bint Nasser Al-Missned, femme de l'émir du Qatar et la présidente de la Fondation pour l'éducation, les sciences et le développement communautaire du Qatar.

Comme l’an dernier, Tariq Ramadan se voit attribuer une mention honorable pour son influence importante auprès des musulmans d’Europe.

Dans les 450 autres personnalités regroupées par domaine d’action (religieux, politique, social, économique, médiatique, culturel...), on peut y lire les noms de Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français des musulmans de France (CFCM), de Sohaib Bencheikh, ancien mufti de Marseille, et Mohammed Bechari, président de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF) et fondateur de l’institut Avicenne à Lille.

Dans le champ culturel et artistique, on trouve le photo-reporter Reza et l’acteur Saïd Taghmaoui. Le chanteur Youssou N’dour, nommé ministre du Tourisme et de la Culture en avril 2012 au Sénégal est également cité.

On retrouve, du côté du monde sportif, les noms de stars du ballon rond que sont Zinedine Zidane - qui a pris sa retraite depuis 2006 - et Frédéric Kanouté, ancien joueur de Séville, en Espagne. Le Centre royal d’études stratégiques islamiques d’Amman rappelle que ce dernier a soutenu de nombreux projets caritatifs comme la construction d’une mosquée à Séville, mettant ainsi sa notoriété et ses moyens au service d’une bonne action pour la communauté musulmane.

Lire aussi :
Les 500 musulmans les plus influents du monde, selon Amman
Yusuf Estes : un ancien pasteur désigné personnalité islamique de l’année 2012
Les dix musulmanes de l'année 2010