Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le journaliste Nadir Dendoune au tribunal mardi

Rédigé par La Rédaction | Lundi 4 Février 2013



La première comparution devant un juge d'instruction de Nadir Dendoune, détenu depuis treize jours en Irak, a été reportée à mardi 5 février en raison de l'absence d'interprète, a indiqué à l'AFP une source judiciaire irakienne proche du dossier.

Le journaliste devrait être assisté de son avocat, mandaté par le Syndicat des journalistes irakiens, avec l’accord de Nadir Dendoune et du consulat de France.

Le président du Syndicat des journalistes irakiens, Mouayyed Al-Lami, avait d'abord annoncé que cette première comparution devait avoir lieu lundi, tout en disant son espoir que la libération intervienne « cette semaine ».

Selon une source judiciaire, le journaliste français était en possession, lors de son arrestation, d'un appareil photo avec lequel il avait pris des clichés du quartier général des services de renseignement irakiens, ainsi que de barrages de la police et de l'armée. « Il est formellement interdit de prendre ce genre de photos sans être muni d'une autorisation », a souligné cet interlocuteur.

Nadir Dendoune, 40 ans, est détenu depuis le 23 janvier à Bagdad, où il s'est rendu pour des reportages en vue du 10e anniversaire de l'invasion de l'Irak.

Lire aussi :
Nadir Dendoune, un « tocard » brillant au fond d’une cellule en Irak
Irak : RSF préoccupé du sort de Nadir Dendoune