Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le footballeur Samir Nasri lynché ?

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 28 Juin 2012



L’équipe de France est éliminée de la Coupe d’Europe des Nations mais fait encore beaucoup parler d’elle. Le comportement des Bleus est pointé du doigt et c’est le milieu de terrain Samir Nasri qui en fait plus particulièrement les frais.

« Trop de contre-vérités circulent en ce moment. Que les supporters et tout particulièrement les enfants sachent que je regrette sincèrement que mes paroles aient pu les choquer. J'aime l'équipe de France, le football, et j'ai un profond respect pour le public. Pour le reste, il s'agit d'une affaire personnelle entre quelques journalistes et moi. Je m'en expliquerai quand le moment sera venu », a tweeté Samir Nasri, mercredi 27 juin. Le joueur a voulu calmer le jeu en présentant ses excuses au public.

Il faut dire que, durant l’Euro, son image a pris un certains coup. Samedi 23 juin, après la défaite des Bleus face à l'Espagne, Nasri avait eu une altercation avec un journaliste de l'AFP lui demandant une réaction. Le milieu de terrain avait refusé de répondre au journaliste estimant que la presse cherchait toujours à « écrire de la merde ». L'échange entre les deux hommes avait alors dégénéré et Nasri avait insulté le journaliste.

Rapidement, une tempête médiatique s’était abattue sur le joueur qui lors du match France-Angleterre le 11 juin, avait déjà adressé un « Ferme ta gueule ! » à un journaliste de L’Équipe qui avait critiqué son jeu.

Beaucoup en ont profité pour se déchaîner sur lui. Des commentateurs sportifs ont demandé une sanction exemplaire.
Voyant, l’occasion rêvée de s’en prendre à une personne d’origine maghrébine, l’hebdomadaire d’extrême droite Minute a choisi de mettre Nasri en une, cette semaine, sous le titre « Ils ont encore souillé le maillot bleu ».
Le groupe d’extrême droite Bloc identitaire a aussi repris l’image de Nasri dans ses nouvelles affiches où l'on peut y lire : « Fils de p... ! Va te faire en... ! (...) Samir Nasri, joueur de l'équipe de France de football, comportement de racaille, payé 890 000 euros par mois».

Même après ses excuses publiques, les ennuis ne sont pas finis pour Samir Nasri. Il pourrait être sanctionné pour son comportement. Mardi 3 juin, le comité exécutif de la Fédération française (FFF) se réunit à Paris et son cas y sera discuté.

Lire aussi :
Anelka et les Bleus contre la Fédé
Football : le racisme guette l’Euro 2012 (vidéo)
Racisme : moins d'Arabes et de Noirs au football ?